2ème édition de l’Université d’été : Les capacités de 250 enseignants renforcées en mathématiques

L’université d’été de mathématiques de l’Ecole Normale Supérieure de Koudougou (ENSK) édition 2021, qui a débuté depuis le 17 août a connu son apothéose ce mardi 31 août 2021 dans la cité du cavalier rouge, Koudougou. Durant les deux semaines de ce programme d’Appui à la Professionnalisation des Pratiques Enseignantes et au Développement des Ressources (APPRENDRE), 250 enseignants titulaires de licence ont reçu un renforcement continu de leurs connaissances en mathématiques, et ce grâce à l’appui de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) soutenue par l’Agence Française pour le développement (AFD). 

La suite après cette publicité

Depuis le 17 août 2021 le Programme d’Appui à la Professionnalisation des Pratiques Enseignantes et au Développement des Ressources (APPRENDRE) donne des formations continues à des enseignants au sein de l’Ecole Normale Supérieure de Koudougou (ENSK), programme  intitulé «  Université d’été » .  Après 15 jours de formation, c’est ce mardi 31 août  2021 qu’a pris fin la 2ème édition de ce programme.

Au total, 250 enseignants titulaires de la licence en sciences économiques et gestion et ceux titulaires du CAP issus des différentes régions du Burkina Faso ont bénéficie de ce programme. «  On a jugé qu’il leur faudrait plus de connaissances mathématiques pour renforcer leur capacité d’enseignement. Il y a des éléments mathématiques qu’il faut les ajouter.

Pour tout dire, ils ont besoin effectivement de renforcement de leur capacité mathématique pour le bonheur de l’éducation », a dit Habibata Tone/Ouédraogo, directrice générale de l’encadrement pédagogique, de la formation initiale et continue, représentante  du ministère en charge de l’éducation nationale, pour justifier la pertinence du programme.


Selon la  directrice, au regard des modules proposés, les objectifs sont atteints. À l’entendre, les modules qui ont fait objet de formation durant ces deux semaines ont été entres autres la géométrie dans l’espace, la géométrie élémentaire, les transformations du plan et de l’espace, les probabilités, la trigonométrie etc. 

« Je voudrais vous féliciter pour les résultats obtenus, fruit de votre assiduité et votre participation active. Ces nouvelles connaissances doivent servir de formation pour les élèves dans vos classes respectives. Sur ce, je vous invite à faire preuve d’engagement pour l’opérationnalisation de ces acquis », a-t-elle ajouté.

APPRENDRE est un programme soutenu financièrement par l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) appuyée par l’Agence Française pour le développement (AFD). 

Samiatou Karambiri, professeur de mathématiques dans le centre-Ouest, bénéficiaire du programme a salué l’initiative qui, selon elle, lui a permis d’acquérir des bagages nécessaires pour affronter les matières dans les séries scientifiques. « Ces formations nous sont utiles surtout pour nos classes de terminale série C », a-t-elle salué. 

Cependant, elle a déploré que la gestion financière des participants restait à désirer. «  Nous qui sommes venus de loin, quand on tarde avant de régler nos frais, cela nous pénalise. Donc je souhaite que les éditions à venir que cet aspect soit revu à la loupe pour une meilleure organisation et en même une large participation  », a-t-elle souhaité.


Il convient de rappeler que ce programme en est à sa deuxième édition. Cette édition a débuté depuis le 17 août 2021. A ce titre les participants ont respectivement rejoint leurs postes avec des attestations en mains

Il faut également souligné que l’initiative entre dans le cadre de  l’engagement du gouvernement sur le chantier de l’amélioration des performances du système éducatif. APPRENDRE est aussi un programme soutenu financièrement par l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) appuyée par l’Agence Française pour le développement (AFD). 

Abdoul Gani Barry

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page