6e édition des «48 heures de don de soi» : Un geste pour les pensionnaires de la MACO

Au titre des activités de la 6e édition des « 48 heures de l’association don de soi », figure un don aux prisonniers de la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO). Ledit don est alors intervenu ce vendredi 26 novembre 2021 en présence du premier responsable de la MACO, Claude Ouédraogo.

La suite après cette publicité

Le don de l’association « Don de soi » aux pensionnaires de la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO) se compose principalement de vivres (sacs de riz, de maïs, de bidons d’huile…) et aussi de serviettes hygiéniques pour les femmes et plein de cadeaux pour les enfants.

Pour Samira Sawadogo, présidente de l’association, ce don à l’endroit des pensionnaires de la MACO s’inscrit dans l’esprit de son association, celui de venir en aide aux personnes démunies.

« Depuis six ans, nous avons mis en place une fondation qui vient en aide aux personnes démunies, notamment ceux qui vivent en milieu carcéral. Quand on parle de personnes démunies, on ne pense pas à ceux qui vivent en milieu carcéral… », a expliqué la présidente. Pour le moment, ajoute-t-elle, en attendant de toucher d’autres localités, seules Ouagadougou et Kaya ont pu bénéficier de l’initiative.

Le Directeur de la MACO, l’inspecteur de sécurité pénitentiaire principal, Claude Ouédraogo, s’est dit animé d’un sentiment de gratitude. « Je suis animé d’un sentiment de gratitude à l’endroit de tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué à la réalisation de cette activité », a-t-il indiqué.

Et de promettre que le don sera utilisé à bon escient. « Au nom de tout le personnel et des détenus, je ne peux que dire merci à la fondation. Le don reçu sera utilisé à bon escient pour le bien être des détenus », a-t-il dit en sus.

Pour rappel, «48 heures de don de soi » est une initiative humanitaire de Samira Sawadogo alias Inspectrice Mouna et de ses collaborateurs. Après quatre ans d’activités, elle a été formalisée en 2018 en association dénommée « Don de soi » afin de pérenniser l’élan d’assistance aux personnes en situation de détresse.

Cette 6e édition est organisée en collaboration avec l’Université de l’Unité africaine et est parrainée par la Présidente directrice générale (PDG) de SOCOZAF, Kadi Zagré/Maïga. Elle s’étendra du 26 au 27 novembre 2021, avec diverses activités.

Tambi Serge Pacôme ZONGO

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page