Le coup d’Etat « satisfait pleinement aux propositions » de Monique Yéli Kam

Ceci est une déclaration de Monique Yéli Kam, candidate à l’élection présidentielle de 2020, sur la situation nationale.

Fils et filles du Burkina Faso,

La suite après cette publicité

Ce 24 janvier 2022, l’Armée a répondu Présente aux appels de détresse de la patrie, en allant à son secours.

Une nouvelle ère d’espérance s’ouvre ainsi pour notre pays et ses populations, grâce au sens de haute responsabilité d’Etat de nos soldats organisés au sein du Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration du Burkina Faso (MPSR/BF), sous l’égide du Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo DAMIBA.

Saluée sans réserve par les populations burkinabè qui s’en trouvent soulagées, la prise du pouvoir d’Etat par le MPSR satisfait pleinement à nos propositions de sortie de crise formulées lors de notre point de presse du vendredi 21 janvier 2022 où, nous lancions aux yeux du monde entier l’appel à notre armée à prendre sa part entière dans la lutte patriotique du Peuple pour la libération du pays et de ses populations du joug de ses ennemis, en adressant au pouvoir Kaboré et consorts associés une motion de censure réclamant leur démission de la direction des affaires de notre patrie.

Et dès lors cette exigence satisfaite, nous invitions nos boys à enclencher une Transition destinée à jeter les bases d’un BURKINA FASO RÉCONCILIÉ AVEC LUI-MÊME, AFIN DE SE SÉCURISER POUR RESTAURER LA PAIX À L’INTÉRIEUR DE SES FRONTIÈRES, qui permettra d’installer le Burkina Faso dans une période durable de démocratie sociale véritable attendue du peuple pour générer le progrès socio – économique, la justice, l’unité et la cohésion.

De toute l’histoire de la vie commune nationale, les institutions démocratiques animées par les acteurs politiques et ceux de la société civile, ont à ce dernier égard échoué jusque-là.

La nouvelle ère qui s’ouvre aujourd’hui avec le MRPS, constitue une grande opportunité pour notre pays pour recouvrer la totalité des 274.200 kilomètres carrés de sa superficie pour y ramener pour toujours l’autorité de l’Etat et l’intégrité burkinabé, pour ainsi honorer la mémoire de nos devanciers qui exige de nous de préserver notre COMMUN PATRIMOINE qu’ils ont entendu être «la PATRIE DES HOMMES INTEGRES, DIGNES. »

Ainsi, SOUTIEN TOTAL AU MPSR !

Vive le Peuple Combattant du Burkina Faso !

Unis dans la Cohésion, nous vaincrons !

Oui, un autre Burkina de sécurité et de paix pour son développement économique et social dans l’équité et le respect de tous malgré nos diversités socio-culturelles, est possible !

Pour le MOUVEMENT POUR LE RENAISSANCE DU BURKINA (MRB)

Yéli Monique KAM

La Présidente 

Écouter l’article
publicite


publicite

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Vous n’êtes pas digne de diriger ce pays, et vous ne le serez jamais. Pourquoi, intellectuelle, présidente d’un parti politique aspirant à la magistrature suprême, vous saluez une prise du pouvoir par les armes? Cela n’a pas de sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page