Le Rassemblement des Mains Blanches (RMB) invite ses militants à faire bloc autour du MPSR

Le Rassemblement des Mains Blanches (RMB) a animé un point de presse ce samedi 25 juin 2022, pour donner sa lecture sur la situation nationale. Le rassemblement a aussi proposé des pistes de solutions pour que la paix et la réconciliation nationale soient effectives au pays des Hommes Intègres. 

La suite après cette publicité

Le terrorisme, la crise économique, la hausse des prix sur le marché, sont autant de maux qui minent la société burkinabè. L’heure est grave, selon les partisans du Rassemblement des Mains Blanches (RMB). Pour eux, les autorités doivent travailler à multiplier les actions offensives contre les terroristes.

Afin de bouter le terrorisme et les maux hors du Burkina, les fils et filles du pays doivent rester unis et indivisibles, à entendre Salam Sawadogo, président du RMB, qui réaffirme le soutien du rassemblement envers le MPSR.

« L’heure est à l’unisson et non à la division. Raison pour laquelle le RMB invite ses militantes et militants à faire bloc autour du MPSR afin de former un front commun contre l’ennemi

Le RMB s’engage à soutenir les nouvelles autorités tout en leur demandant de ne ménager aucun effort pour ramener la paix sur toute l’étendue du territoire et réconcilier le peuple Burkinabè dans son ensemble sans distinction aucune, afin de souder le tissu social fissuré depuis plusieurs années », a fait ressortir le président du RMB, invitant les populations au calme et à la retenue.

Salam Sawadogo
Salam Sawadogo, président du Rassemblement des Mains Blanches

Ni un soulèvement populaire ni un autre coup d’État ne fera l’affaire du pays des Hommes intègres…

« Ni un soulèvement populaire ni un autre coup d’Etat ne fera l’affaire du pays des Hommes intègres dans cette situation actuelle, bien au contraire, cela empirera la situation et nous exposera plus à l’ennemi » a clamé fort, Salam Sawadogo.

Subséquemment, le RMB propose des solutions concrètes pour aller vers une réconciliation franche et véritable. De ces propositions, la libération de l’Ex président Roch Kaboré, des généraux Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé, du Lieutenant-Colonel Zoungrana, et de tous les ex RSP pour qu’ils contribuent à la lutte contre le terrorisme.

Aussi, proposent-ils la facilitation des conditions de retour de tous les exilés politiques et particulièrement Blaise Compaoré, ancien président du Faso. Enfin, le RMB propose une déclaration de guerre totale contre le terrorisme.

« Le RMB demande aux nouvelles autorités d’observer les règles élémentaires des droits de l’Homme, d’éviter d’être à la solde d’un groupuscule politique ou des forces occultes, d’aller très vite à la réconciliation qui, du reste, a beaucoup trainé, du fait des susceptibilités de certains hommes politiques », a formulé Salam Sawadogo en guise de conclusion.

Flora KARAMBIRI

Burkina 24 

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Un commentaire

  1. Arrêtez votre comédie et allez-y demander ce que vous recherchez à Damiba. De toutes les façons vous savez aussi que Damiba et sa troupe sont là pour s’enrichir et pour faire revenir le cdp au pouvoir et non pour lutter contre quoi que ce soit. En plus,vous saviez aussi qu’aujourd’hui au Burkina,chacun cherche pour lui comme on le dit,et vous les osc,Vous parlez bien de celui qui est là comme de la pub pour qu’il vous donne votre part et donc loin du patriotisme comme vous le pretextez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page