Kaya : Quatre personnes tuées par des individus armés (AIB)

Quatre personnes ont été tuées dans la nuit du 27 au 28 juillet 2022 dans les secteurs 4 et 6 de Kaya par des individus armés, informe l’Agence d’information du Burkina (AIB).

La suite après cette publicité

La première tuerie qui a eu lieu autour de 21 heures dans la zone non lotie de Pousmiougou, secteur 6 de Kaya, a fait deux victimes. Il s’agit d’un déplacé interne influent et natif de Dablo, conseiller et enseignant de profession et de son fils élève nouvellement breveté de la session 2022.

Un autre enfant de cette famille a été blessé et est en soin au Centre hospitalier régional (CHR) de Kaya, selon la même source. Ce drame a été commis par des individus armés dont d’aucuns se posent la question à savoir s’il s’agit d’un règlement de compte.

Selon d’autres sources, le second acte a été commis dans la même nuit au secteur 4 de Kaya, juste derrière le centre de santé « La poupe », non loin du cimetière de l’infirmerie militaire. Ce forfait a coûté la vie à deux autres personnes déplacées internes.

Mais difficile pour les informateurs de l’AIB de dire s’il s’agit des mêmes auteurs. Dans la journée du mercredi 27 juillet dernier, des individus armés ont retiré le véhicule RAV 4 de l’infirmier-chef de poste du Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) du village de Zorkoum, situé au nord-ouest de Kaya et à une dizaine de km de la ville.

Source : Agence d’information du Burkina

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page