Burkina Faso : La 2e édition des 48 heures d’employabilité logistique a refermé ses portes

Il s’est tenu à Ouagadougou les 30 et 31 juillet 2022, la deuxième édition des 48 heures de l’employabilité logistique. Entre formation et échange des jeunes logisticiens avec des chefs d’entreprise sur les opportunités d’employabilité dans le domaine de la logistique, l’activité à été clôturée ce dimanche 31 juillet 2022.

Afin de faciliter l’insertion socioprofessionnelle des jeunes logisticiens du Burkina Faso, l’Association Internationale pour la Promotion de la Logistique (AIPL) a organisé la deuxième édition des 48 heures de l’employabilité logistique.

La suite après cette publicité

En plus de la formation et la conférence, l’activité est un cadre réseautage pour favoriser les contacts entre les jeunes logisticiens et les entreprises. Les participants à cette édition ont eu droit à des conférences durant lesquelles des notions de base ont été détaillés aux jeunes logisticiens en quête d’emploi. Ces participations ont également eu un tête-à-tête avec 11 entreprises partenaires intervenant dans le domaine de la logistique, invitées à l’occasion.

Les participants en plein entretien avec les représentants des entreprises partenaires

Les promoteurs de l’initiative à savoir l’Association Internationale pour la Promotion de la Logistique sont revenus sur la genèse de l’idée. « Nous avons initié les 48 heures de la logistique depuis 2019. A la base, c’était d’apprendre aux étudiants à formuler des CV et à bien rédiger les lettres de motivation.

Durant les 48 heures, la première formation c’est en rédaction de CV et des lettres de motivation après on leur fait faire des entretiens. On leur apprend comment réussir les entretiens d’embauche », a fait savoir Madame Zagré Dembèga Matou, vice-présidente de l’association Internationale pour la Promotion de la Logistique. 

Madame Zagré Dembèga  Matou, vice-présidente de l’association Internationale pour la Promotion de la Logistique

À l’entendre, l’Association Internationale pour la Promotion de la Logistique excelle dans la formation en logistique particulièrement et en gestion professionnelle et en rédaction de projets. « L’AIPL forme les jeunes étudiants sur les métiers de la logistique. La logistique c’est la gestion des flux c’est-à-dire les entrées et les sorties. Les différentes phases de la logistique, c’est la commande, l’achat, la réception jusqu’au magasinage », a indiqué la vice-présidente de l’AIPL.

La première édition a eu des résultats satisfaisants, selon madame Zagré. « La première édition en 2019 nous a permis d’avoir des stages pour environ 15 étudiants et deux ont été recrutés à Burkina Équipements.  On a pu placer deux étudiants à SDF qui sont au Ghana ; donc le bilan est positif », souligne-t-elle.

Les participants à la deuxième édition repartent satisfaits munis des attestations de participation à l’appui. L’espoir est au rendez-vous, laissent percevoir les propos de Tougri H. Wendkuni, ingénieur en logistique, participant. « Le marché de l’emploi est compliqué actuellement. Voilà pourquoi on est là pour s’armer.  Et avec cette formation j’ai appris beaucoup de choses et je suis prêt », confie-t-il.

Akim KY

Burkina24 

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page