Musique : Elty lance son premier EP, « Un seul homme »

Le prodige de la musique burkinabè Elty a lancé un nouvel extended play, abrégé en EP, le mardi 9 août 2022. Baptisée « un seul homme », cette œuvre de belle facture comporte 4 titres, qui prône l’amour.

La suite après cette publicité

Le mardi 12 avril dernier, il était sur les projecteurs de la musique burkinabè. Hommes de cultures, artistes, assistaient avec fierté à la sortie de son premier titre solo, intitulé Doudouni en collaboration avec l’une des tiktokeuses les plus en vogue au pays des hommes intègres, qui n’est d’autre que Rose Bonbon.

Lire aussi 👉👉 «Doudouni», le son le plus TikToké au Burkina Faso officiellement lancé

Après le franc succès qu’a connu cette collaboration, surtout sur le réseau social TikTok, Elty puisque c’est de lui qu’il s’agit, a marqué sans forcer son entrée dans la sphère de la musique burkinabè en solo.

Pour dire à ses fans que le succès de doudouni n’est pas du hasard, il revient en ce jour pour confirmer son talent et permettre à ses fans de savourer de nouvelles musiques. « Un seul homme», c’est avec cet EP, que l’artiste à la voix électrique revient d’une manière encore plus belle.

4 titres, composent ce mini album. Arrangé par des arrangeurs pétris d’expérience, cet EP traite de façon générale les questions de l’amour.

« YA rounda »  ou encore c’est aujourd’hui, traduit de la langue nationale Moore, est l’un de ses titres. Déjà l’artiste rappelle que l’histoire relatée dans ce titre n’est pas son vécu bien que ses textes soient inspirés très souvent de son quotidien.

« YA ROUNDA, c’est une demande en mariage, pour dire c’est aujourd’hui que tu deviens ma femme, c’est aujourd’hui que tu deviens la mère de mes enfants. En gros c’est l’histoire derrière »

« BABY WA, littéralement traduit en français, ça donne mon bébé là, mais de manière encore plus stylée. C’est une invite à la danse, au réjouissance, et à l’amour »

« ON A EU PAIN, ça parle d’amour mais de façon comique cette fois-ci. On voit sur les réseaux les gens s’afficher, ils ont eu pain, ils sont en couple et tout, on a encaissé, maintenant comme nous on est en couple, ils ne vont même pas supporter aussi. C’est une façon de dire, vous avez pour vous mais quand nous aussi on va avoir pour nous, il faut encaisser », détaille l’auteur de cette œuvre.

Pourquoi un EP et non pas faire directement un album ? Elty pour donner réponse à cette interrogation laisse entendre : « on a voulu d’abord tenté le terrain, c’est pour ça qu’il y a plusieurs genres musicaux au sein de ces 4 titres, donc on va tenter le terrain, on va voir comment les choses vont se présenter avant de faire un album ».

Une chose est de sortir une œuvre, mais le véritable travail repose sur la promotion, pour assurer un succès incontesté à l’œuvre. Acee, le directeur artistique de l’artiste dit user de son expérience et de ses relations pour que l’auteur d’ « un seul homme », puisse se tailler la part de lion.

Le mini-album, « un seul homme », est disponible sur le marché au prix unitaire de 5.000 Francs CFA.

Sié Frédéric KAMBOU

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page