Facebook et Instagram accusés de contourner les protections publicitaires d’Apple

Les réseaux sociaux détenus par le groupe Méta sont accusés d’utiliser des méthodes peu scrupuleuses pour traquer ses utilisateurs. 

La suite après cette publicité

Le groupe américain Meta a été accusé le 10 août 2022 de ne pas respecter les règles mises en place par Apple pour empêcher que les utilisateurs de ses produits ne soient pistés par les applications. Les deux principaux réseaux sociaux qu’il détient, Facebook et Instagram, utilisent des procédés peu conventionnels pour y parvenir, et ainsi, contourner les protections publicitaires de la marque à la Pomme.

Facebook affirme que ces accusations sont basées sur une mauvaise compréhension de ses outils

Cette particularité ne concernerait que les applications mobiles. Si un internaute décide de se rendre sur l’un des deux réseaux sociaux via un navigateur comme Safari, Chrome ou Firefox, il ne sera pas confronté à cette problématique. Toutefois, Felix Krause explique qu’avec « un milliard d’utilisateurs actifs sur Instagram, la quantité de données que l’application peut collecter […] est considérable ».

Depuis la sortie d’iOS 14.5, Apple a mis en place un outil, l’App Tracking Transparency, permettant de limiter le pistage de ses utilisateurs. Les internautes soucieux de leur vie privée peuvent par exemple interdire la création d’un identifiant publicitaire unique partagé par toutes les applications installées sur leur iPhone.

Source: Le Siècle Digital 

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page