Ouagadougou : Des manifestants exigeant le départ de l’ambassadeur de France au Burkina dispersés

Le Mouvement M30 Naaba Wobgo, avec à sa tête l’ancienne candidate à la présidentielle de 2020, Monique Yéli Kam, avait décidé de manifester ce vendredi 12 août 2022 à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

Ses membres, avec pour la plupart le drapeau de la Russie en main, se sont d’abord regroupés à la place de la nation et prêts à se diriger devant l’ambassade de France au Burkina Faso pour exiger « le départ immédiat et sans condition de l’Ambassadeur de France Luc Hallade, la Rupture des Accords de coopération militaire, économique et le démantèlement du détachement militaire français de Kamboinsin, la fin de l’Expertise Technique Internationale (ETI) et le retrait des Assistants, Conseillers, Coopérants techniques de nos institutions ».

Lire également 👉Demande de rupture des accords Burkina-France : Le lancement du Mouvement M30 Naaba Wobgo se termine en queue de poisson

A peine rassemblés à la Place de la Nation pour entamer la marche en direction de l’ambassade de France, les manifestants réunis autour du Mouvement M30 Naaba Wobgo ont été dispersés à coups de gaz lacrymogène. La débandade !

Aux environs de 15h, c’était le calme au niveau de la Place de la Nation.

Le Mouvement M30 Naaba Wobgo manifeste ce vendredi 12 août 2022 à Ouagadougou
Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page