Une opération pour soutenir les personnes vulnérables et déplacées internes lancée par le gouvernement

À Ouagadougou, ce vendredi 12 août 2022, le gouvernement de transition a procédé au lancement officiel d’une vaste opération de distribution des vivres et du cash transfert au profit des personnes vulnérables et des personnes déplacées internes. Une cérémonie qui a connu la présence du lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba, président du Faso. 

La suite après cette publicité

Une opération de grande envergure distribution des vivres et du cash estimée à 61 milliards de francs FCFA vient d’être lancée par les autorités de la transition pour venir en assistance aux personnes vulnérables et aux personnes déplacées internes.

Lieutenant colonel Paul Henri Damiba, président du Faso

Selon le président Paul-Henri Damiba, cette opération marque l’engagement du gouvernement à porter assistance humanitaire aux personnes vulnérables et aux personnes déplacées internes.

« J’invite l’ensemble du peuple burkinabè à accompagner cette initiative du gouvernement parce que chacun a quelque chose qu’il peut donner à une personne vulnérable, à une personne déplacée. Ce n’est pas seulement du matériel. Ça peut être de l’affection, ça peut être de l’hospitalité« , a interpellé le lieutenant-colonel Damiba. Ceci, a-t-il soutenu, peut permettre de remettre ces personnes dans un meilleur état d’esprit.

Quant au Premier ministre, Albert Ouédraogo, cette opération est la traduction concrète d’un « engagement fort » du président du Faso que le gouvernement de transition met en œuvre. Il a précisé que l’opération vise à répondre de manière conséquente et efficace à la crise humanitaire que le pays traverse, pour ainsi renforcer le fondement de la résilience des populations.

Le Premier ministre remettant symboliquement un sac de riz à un bénéficiaire

« A l’interne, l’analyse de la situation alimentaire de notre pays consécutive aux travaux du cadre harmonisé tenu au mois de mars 2022 fait état d’une forte vulnérabilité des populations avec 3 453 510 personnes en urgence alimentaire à partir du mois de juin à août 2022.

En outre, l’insécurité due aux attaques et menaces terroristes a entrainé le déplacement de 1 902 150 personnes à la date du 30 avril 2022. Cette insécurité perturbe également les marchés, entrave l’accès aux terres de culture et de pâturage. 

Par ailleurs, les populations hôtes en sont également victimes. Elles sont confrontées à la dégradation progressive de leurs conditions de vie du fait qu’elles partagent leurs ressources avec les personnes déplacées internes », a reconnu le Premier ministre.

Albert Ouédraogo a confié que cette opération permettra de prendre en charge sur le plan alimentaire 3 376 782 personnes dont 1 537 232 personnes vont bénéficier des cash transferts, et 1 888 550 personnes pour la distribution gratuite des vivres.

Le ministre en charge de l’action humanitaire, Lazare Zoungrana a, pour son part, noté que la conduite de cette opération permet de mutualiser les moyens et les ressources pour mieux réussir les actions de développement au Burkina Faso de façon générale et celles de l’assistance humanitaire en particulier. Il a informé que le lancement de cette opération a été précédé des rencontres techniques de planification et d’harmonisation des interventions.

Pour la représentante des bénéficiaires, Delphine Souwerma, ce geste du gouvernement confirme que le président Damiba a entendu les cris de détresse des personnes vulnérables et des déplacés internes.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page