« Issa Kaboré, c’est une machine, c’est un soldat », selon Adil Rami, international français

L’international français Adil Rami a côtoyé Issa Kaboré à Troyes la saison écoulée. Après avoir passé une saison ensemble, le Français connaît très bien son ancien coéquipier. Il s’est montré élogieux envers le Burkinabè qui vient de signer en prêt d’un an à l’Olympique de Marseille. 

La suite après cette publicité

« Issa Kaboré à l’Olympique de Marseille, pour ceux qui (…) le connaissent quand ils entendent doublure, ça fait mal », a d’entrée regretté Adil Rami dans une story d’un sourire presque railleur.

Il est convaincu que Issa Kaboré «  est surpuissant. 90 minutes, il va faire mal. C’est une machine, un soldat comme vous les aimez mon gars. Le mec il ne parle pas, il ne bronche pas, il prend des coups, il se relève, il n’a pas peur d’aller au duel, par contre, il galope », a prévenu Adil Rami.

Une belle marge de progression

Cependant, l’international français, champion du monde 2018 sait que le meilleur jeune joueur de la CAN 2021 doit encore s’améliorer. « Du coup, il devrait apprendre un peu défensivement sur certains placements. Il a encore une belle marge de progression. Mais je vais vous dire qu’il court », ajoute Adil Rami. Les prochains adversaires de Marseille sont prévenus.

Sur le côté droit, ils auront du boulot : « Les changements de piston côté droit à l’Olympique de Marseille, ça va faire mal (…) il ne s’emballe pas des critiques, il est là, fort mentalement, un vrai soldat, un vrai guerrier qui n’a pas peur. Je vous le dis. On devrait l’appeler pas peur, dit-il avant de terminer, quand j’entends doublure, ça fait mal. Deux pistons de haut niveau ».

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page