Ici Au Faso | Rihanatou Konaté/Kaboré, une amazone de la médecine par les plantes

Rihanatou Konaté/Kaboré a été sacrée gagnante du concours pépite d’entreprise pour l’année 2022. Promotrice de la marque Zikflore Burkina, elle évolue dans la production de produits médicinaux à base de plantes et d’écorces d’arbres. Entrepreneure avertie, cette pépite a connu bien de revers. Elle a dû se battre avant de retrouver sa voie dans cet univers qui n’est pas facile à percer au Pays des Hommes Intègres. C’est un domaine qui demeure encore « vierge », car peu sont ces Burkinabè qui s’y lancent. Mais grâce à sa combativité et sa rage de se faire un nom dans ce secteur, Rihanatou est sur le point de relever ce défi avec sa marque de produits Zikflore Burkina. C’est une vraie guerrière qui est passée par plusieurs domaines sans succès avant Zikflore Burkina, une entreprise qu’elle crée en duo avec son père. Découverte !  

La suite après cette publicité

Rihanatou Konaté/Kaboré est titulaire d’une licence en finance comptabilité et d’un master en fiscalité. Après un franc succès dans son cursus scolaire et universitaire, elle a été appelée à faire montre de ses compétences dans certaines structures de la place. Elle dit avoir occupé les postes de commerciale, gestionnaire administrative puis secrétaire comptable avant de se lancer dans l’entrepreneuriat. Dès lors, elle lâche tout pour se consacrer corps et âme à ses business.

Rihanatou Konaté/Kaboré, promotrice de Zikflore Burkina
Rihanatou Konaté/Kaboré, promotrice de Zikflore Burkina

Rihanatou est une vraie battante. Malgré les difficultés liées à l’entrepreneuriat au Burkina, elle ne s’est pas laissée décourager. En 2013 avant Zikflore Burkina, elle ouvre une agence publicitaire. Cette entreprise n’aura que trois mois de vie. Sans se laisser envahir par le découragement, elle quitte la publicité pour se lancer dans la restauration où elle ouvre une crêperie. Ici aussi, elle échoue mais elle n’abandonne pas. 

« L’entrepreneuriat a toujours été une évidence pour moi. Comme je l’ai dit en 2013, j’ai créé ma première entreprise légalement mais j’ai fait beaucoup d’erreurs donc ça n’a pas donné. Mais j’ai essayé de travailler dans les entreprises et je ne me retrouvais pas dans ce format-là. J’avais besoin de créer des choses par moi-même, apporter vraiment ma touche. À chaque fois que j’avais un poste je finissais par démissionner. Je ne me retrouvais pas vraiment dans ce cadre de salarié », explique Rihanatou Konaté, promotrice de Zikflore.

Les débuts de Zikflore

Mais à quel moment notre entrepreneure décide de se lancer dans le domaine médical ? Et d’où vient Zikflore ? Pour le moins qu’on puisse dire, Rihanatou n’est pas étrangère aux plantes. Fille d’un phyto-chimiste, elle est née et a grandi dans cet univers. C’est à juste titre qu’elle développe un amour pour les plantes. En 2011, elle suit une formation de trois ans pour se familiariser davantage aux plantes. Elle acquiert le diplôme de conseillère en phytothérapie. Avec son père, ils lancent ensemble Zikflore Burkina.

« J’ai un père qui est phyto-chimiste qui a fait toutes ses études sur les plantes, et qui a toujours travaillé dans les plantes. Donc je suis née dans les plantes et j’ai grandi dans les plantes et c’est de là que vient Zikflore. En 2011, papa a créé l’entreprise, il travaillait seul et il a toujours voulu que je l’accompagne mais bon, je voulais faire mon petit bout de chemin à moi aussi. 

Et j’ai fait mon petit cursus. Après j’ai vu qu’en fait c’est ce que j’aimais et c’est une passion depuis toute petite. J’ai dit pourquoi pas ? Et quand j’ai décidé de commencer, il fallait faire une formation, vu que je n’avais pas de base. Donc j’ai fait une formation de trois ans pour être conseillère en phytothérapie option plante médicinale. Maintenant à l’issue de cela, on a ouvert Zikflore Burkina qui est spécialisé dans la production de produits naturels », retrace-t-elle.

Les différentes composantes de Zikflore

Zikflore Burkina est donc la structure mise en place par Rihanatou Kaboré avec le concours de son père. Elle est spécialisée dans la production, et la distribution de produits naturels, de compléments alimentaires pour les soins de santé. Pour ce qui est de la matière première, les plantes du terroir burkinabè sont mises à profit.

Souvent, elle fait recours à certaines plantes importées pour optimiser ses formules. Pour ce qui concerne la gestion de l’entreprise. Père et fille jouent des rôles bien distincts. « Pour la collaboration avec mon père, il faut noter que c’est lui qui a toutes les formulations. Et puis il me montre comment obtenir le produit final. Maintenant pour tout ce qui est gestion, il ne s’ingère pas dedans. Il m’a laissé la charge totale de la gestion », clarifie-t-elle. 

Rihanatou Konaté/Kaboré, promotrice de Zikflore Burkina
Rihanatou Konaté/Kaboré, promotrice de Zikflore Burkina

Les produits Zikflore se présentent en infusettes, en gélules, en décoctions, en sirop et en macérât huileux. « On traite plusieurs pathologies. On a des gélules pour traiter les crises liées à la drépanocytose, on traite les maux gastriques, les hépatites, les calculs biliaires, urinaires, les diabètes, l’hypertension, les ulcères, la colopathie… On a des thés relaxants, amincissants, des gélules aphrodisiaques on traite également les infections urinaires et vaginale, l’absence de règle chez les femmes », détaille-t-elle. Cependant, elle assure que Zikflore est  confrontée à d’énormes défis. A l’en croire, les difficultés sont liées à la disponibilité des contenants et aux coûts y relatifs.

Drissa Barro est l’un des adeptes des produits Zikflore. Souffrant de colopathie depuis un certain nombre d’années, il découvre les produits via un groupe de communication. Après questionnement sur les vertus des produits, il décide de s’y lancer. Depuis lors son aventure se poursuit avec Zikflore. « Quand elle m’a expliqué de long en large, c’est là que j’ai commandé un certain nombre de produits. J’ai fait le traitement. Aujourd’hui en tout cas, grâce aux produits ça va. Ce sont de très bons produits. Je recommande vraiment ses produits parce que elle fait beaucoup de naturel et c’est vraiment bien », rassure-t-il.

Quelques produits de Zikflore
Quelques produits de Zikflore

Zikflore et pépite d’entreprise

Les produits Zikflore sont disponibles dans le store Zikflore sis au quartier Zogona  à Ouagadougou et à la pharmacie des écoles. Pour ce qui de l’avenir, les promoteurs de Zikflore envisagent des collaborations avec d’autres pharmacies au Burkina Faso. Plus tard, ils souhaitent s’exporter dans la sous-région et à l’international.

En traçant son petit bout de chemin dans le domaine entrepreneurial au Burkina Faso, Rihanatou Kaboré tombe sur le concours pépite d’entreprise. Elle postule avec l’intime conviction de réussir. Un challenge dont elle fait cas du bien-fondé pour les jeunes entrepreneurs tant sur le plan humain que sur le plan professionnel.

« En 2021, j’ai découvert pépite d’entreprise à travers une candidate qui appelait à voter pour elle. Donc quand je me suis penchée un peu pour suivre l’émission j’ai vu que c’était intéressant. Le parcours pour les formations qu’il y avait derrière et tout ce qui se passait autour, il faudrait que je participe à cette émission. Donc en 2022, j’ai postulé et par la force des choses, mon dossier a été accepté. 

Je ne sais pas pourquoi, mais je savais que je devais participer à pépite d’entreprise. J’ai aimé le concept, j’ai aimé tout ce qui se faisait autour en l’occurrence la promotion qu’on faisait autour des participants. Je me suis dit que c’est une bonne occasion pour m’apporter la lumière, pour me faire connaître. J’ai trouvé que c’était une aubaine, une opportunité et je devrais en profiter », se remémore-t-elle. Au final, c’est son projet qui a séduit les membres du jury et Zikflore a été sacrée pépite d’or de l’année 2022.

Les aptitudes pour se lancer dans l’entrepreneuriat

Au Burkina Faso, l’entrepreneuriat est en pleine expansion. Femmes et hommes se battent comme ils peuvent malgré de nombreuses difficultés qui en résultent. Et Rihanatou Kaboré/Konaté le reconnait. Elle souligne que pour y laisser son empreinte au Burkina, « il faut avoir un mental, il faut savoir ce qu’on veut, il faut être passionné. Et se dire qu’on va travailler dix fois plus mais au bout, il y a la satisfaction, on est heureux, on est content. L’important, c’est de ne pas hésiter de croire en leur rêve ».

Pour elle, il s’agit de ne pas renoncer. « Comme je l’ai dit, j’ai échoué plusieurs fois et ces échecs là aujourd’hui me servent parce que je sais ce qu’il faut faire, ce qu’il ne faut pas faire, là où il ne faut pas aller. Donc c’est de dire aussi qu’en cas d’échec c’est le processus normal. On va passer par des échecs, par des baisses de moral et tout, mais il faut tenir bon », soutient-elle…

Aminata Catherine SANOU 

Burkina 24 

publicite


publicite

Articles similaires

Un commentaire

  1. It appear she produce quality products. Therefore packaging is very important to prevent contamination from evil sources. I would like to see those products she produce that may, go international. Therefore I strongly suggest she examine more automated secure packaging. It’s cost is worth security of product. If she ever export products to United States she may be interested in packaging her goods here.
    Please continue your good work Rihanatou? Burkinabes need million more with your energy, refusal to quit plus intelligence to find what is fitting for you.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

    Il semblerait qu’elle produise des produits de qualité. Par conséquent, l’emballage est très important pour prévenir la contamination par des sources maléfiques. J’aimerais voir ces produits qu’elle fabrique qui peuvent devenir internationaux. Par conséquent, je lui suggère fortement d’examiner un emballage sécurisé plus automatisé. Son coût vaut la sécurité du produit. Si jamais elle exporte des produits aux États-Unis, elle pourrait être intéressée à emballer ses marchandises ici.
    S’il vous plait continuez votre bon travail Rihanatou? Les Burkinabés ont besoin de millions de plus avec votre énergie, votre refus d’arrêter et votre intelligence pour trouver ce qui vous convient.
    Henry Auteur Price Jr alias Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page