Journée internationale de la veuve et de l’orphelin : L’ONG AIME solidaire des veuves et orphelins de Tanguin Dassouri

publicite

Sensible à la cause de la veuve et de l’orphelin, l’ONG Assistance Internationale Mère et Enfant (AIME) a organisé pour une deuxième fois consécutive, une journée à eux dédiée dans la commune de Tanguin Dassouri dans le village de Boulsin. Ce samedi 23 septembre 2023, plus de 500 veuves et plus de 100 orphelins ont reçu des vivres et des non vivres. L’édition a bénéficié de l’accompagnement du ministère en charge de la santé et celui de l’action humanitaire. 

La suite après cette publicité

A l’orée de la rentrée scolaire 2023-2024, l’ONG AIME, conformément a ses missions a redonné le sourire à 167 élèves dans plusieurs villages de la commune de Tanguin-Dassouri et environnants. Ce sont exactement des fournitures scolaires et des vélos qui ont étés distribués. L’ONG a continué dans la lancée en offrant des vivres composés de riz et des pates alimentaires à 520 veuves, ce qui correspond à environ 7 tonnes de vivres.

Selon Abraham Nikiéma, président de l’ONG AIME, ces chiffres sont identiques à ceux de l’année dernière. Il le justifie par des difficultés d’ordre économique que traverse l’ONG. Il continue en révélant que le don de ce jour a été possible grâce à l’action combinée des membres de l’ONG et de ses sympathisants. Il a à cet effet, exhorté tout un chacun à se joindre à la cause pour aider les veuves et les orphelins.

Représentant le ministre en charge de l’action sociale et humanitaire, Issaka Pamtam, directeur régional de la Solidarité, de l’action humanitaire, de la réconciliation nationale, du genre et de la famille du Centre a laissé entendre que l’initiative de l’ONG AIME participe à la promotion et de la protection des droits de la mère et de l’enfant et vise à l’amélioration de leurs conditions de vies.

Issaka Pamtam, directeur régional de la Solidarité, de l’action humanitaire, de la réconciliation nationale, du genre et de la famille du Centre
Issaka Pamtam, directeur régional de la Solidarité, de l’action humanitaire, de la réconciliation nationale, du genre et de la famille du Centre

C’est sous le thème « les veuves et les orphelins face aux défis sécuritaires : agissons ensemble » qu’a été placée cette deuxième édition. Pour ce dernier, le thème est interpellateur au regard du contexte sécuritaire et humanitaire que connait le Burkina Faso ; d’où la nécessité de tout un chacun à s’unir autour de la veuve et de l’orphelin.

« Nous devons renforcer la solidarité au profit des veuves et des orphelins dont le nombre s’est accru au cours des dernières années. En effet, les incidents sécuritaires ont fauché la vie à de nombreux combattants qui sont tombés pour la patrie en laissant derrière eux des veuves et des orphelins. Ce thème est une invite à plus de solidarité et d’égard en faveur du public cible », a sollicité Issaka Pamtam.

Un orphelin bénéficiaire
Un orphelin bénéficiaire

Il convient de préciser que la journée internationale de la veuve est célébrée le 23 Juin de chaque année et a été instituée par les Nations Unies afin qu’un regard de compassion soit porté sur cette couche de la société assez marginalisée et vulnérable.

Lire aussi 👉 Journée internationale de la veuve et de l’orphelin : L’ONG AIME fait parler son cœur

Flora KARAMBIRI

Burkina 24  

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page