3e édition du SICOT 2024 : Clap de fin sur une note de satisfaction

publicite

Koudougou, la cité du cavalier rouge, a rayonné aux couleurs de l’or blanc, du 26 au 27 janvier 2024. Entre diverses activités allant dans le sens de révolutionner le domaine du coton textile, la 3e édition du SICOT a éteint ses lampions le samedi 27 janvier 2024, sur une note de satisfaction. 

La suite après cette publicité

Le SICOT est une plateforme internationale d’échanges et de réflexions sur l’avenir de la filière coton-textile. Cette plateforme réunit des professionnels de toute la chaîne de valeur du coton autour des problématiques de développement et de recherche de solutions concrètes aux grandes préoccupations des acteurs.

Lire aussi 👉👉 SICOT 2023 : Le ministre de l’industrie déballe les grands axes de cette 3e édition

Pour une 3e fois maintenant, ce salon a glané des expériences, et devient peu à peu un rendez-vous incontournable pour les acteurs du coton-textile. A terme, le bilan qui se dresse est assez plaisant, à écouter Serge Poda, ministre en charge du développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises.

Serge Poda, ministre en charge du développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises

« Ce que nous pouvons retenir c’est que les échanges ont été fructueux, des recommandations fortes ont été formulées, des recommandations qui vont dans le sens de faire du coton africain un produit phare, à travers l’exploitation de tous les produits dérivés de ce coton et sa transformation pour en faire des produits finis, et permettre aux pays africains de tirer le maximum de revenus et de valeur ajoutée de ce produit », s’est-il réjoui.

Lors de cette édition, plus de 39 pays ont répondu à l’appel. Une mobilisation qui témoigne davantage de l’engouement autour du SICOT. Parmi ces pays invités, la république du Togo était le pays invité d’honneur. Pour cette première participation, cette nation se dit heureuse d’être associée à cet évènement, et ressort ragaillardie.

« Nous avons appris beaucoup de choses. Vous savez que nous produisons tous du coton dans nos pays respectifs, et nous sommes résolument engagés à transformer sur place ce que nous produisons, et ajouter de la valeur au coton produit au Togo, du coton produit en Afrique, c’est une résolution avec laquelle nous repartons au pays », a témoigné Afawoubo Afi Akouyovi, Directrice générale de l’industrie, chef de la délégation de la République du Togo.

Afawoubo Afi Akouyovi, Directrice générale de l’industrie, chef de la délégation de la République du Togo

Et pour clôturer cette 3e édition, une soirée gala a tenu en haleine les participants. Soirée au cours de laquelle les différents partenaires ont été mis en valeur. Les tenues faites en coton ont également régné lors d’un défilé de mode. C’est donc sous cette note festive que les rideaux de la 3e édition du SICOT sont tombés.

Sié Frédéric KAMBOU 

Burkina 24 

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page