Le Burkina Faso vice-président du groupe des pays en développement sans littoral

Le Groupe des pays en développement sans littoral a procédé, le 23 février 2012, au siège de l’Organisation des Nations Unies (ONU), au renouvellement de son Bureau composé d’un Président et de six Vice-présidents. A cette occasion, le Laos a été porté à la Présidence, en remplacement du Paraguay. Les six Vice-présidents désignés sont : le Burkina Faso, l’Ethiopie, le Zimbabwe, le Népal, l’Arménie, et le Paraguay.

La suite après cette publicité

Il convient de relever que le Groupe des pays en développement sans littoral est composé de 31 États Membres de l’ONU qui ne possèdent pas de côte maritime. Il compte quinze Etats africains, dont le Burkina Faso. Le Bureau du Groupe est composé de : trois (03) représentants d’États membres d’Afrique, deux (02) représentants d’États membres d’Asie, un (01) représentant d’un État membre d’Europe orientale, et un (01) représentant d’un État membre d’Amérique latine. Le Groupe élit le Président sur la base du principe de la rotation géographique. La durée du mandat du Bureau est de deux (02) ans.

Les Etats membres du Groupe des pays en développement sans littoral, avec l’appui de la Communauté internationale, travaillent à mettre en œuvre un programme de construction d’infrastructures de transport et de transit dénommé Programme d’action d’Almaty. Celui-ci définit un cadre de coopération entre les pays enclavés et les pays de transit, des modalités pour améliorer l’accès des pays enclavés aux marchés extérieurs, et faciliter leurs transactions commerciales.

Le Burkina Faso a toujours pris une part active aux travaux du Groupe des pays en développement sans littoral. L’on se souvient notamment de la tenue à Ouagadougou, du 18 au 20 juin 2007, d’une Conférence ministérielle des pays en développement sans littoral et des Etats de transit, sur le thème « Trouver des solutions à l’enclavement ».

L’élection du Burkina Faso à la Vice-présidence du Bureau du Groupe des pays en développement sans littoral offre à notre pays l’opportunité de contribuer, dans les prochains jours, à la prise en compte des préoccupations des Etats membres du Groupe, dans le processus préparatoire de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable qui se tiendra du 20 au 22 juin 2012, à Rio de Janeiro au Brésil.

Mission Permanente du Burkina Faso à New York

 

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page