Grand banditisme : l’adjudant-chef Lompo abattu par des délinquants

AC LompoLe ministère de la Défense et des anciens combattants du Burkina a annoncé le décès de l’adjudant-chef Ernest Lompo, commandant de la brigade de gendarmerie de Cinkansé, tombé sous les balles de délinquants le vendredi 15 mars 2013 au matin alors qu’il était en mission.

La suite après cette publicité

 » L’adjudant chef Lompo Ernest a été mortellement atteint par des balles de délinquants pendant qu’il conduisait une opération de reconnaissance dans le cadre de la lutte contre le grand banditisme dans la zone de Diabaré, dans le Koulpélogo », précise le communiqué du ministère, qui informe que le programme des obsèques sera divulgué ultérieurement.

Le ministre de la Défense, toujours selon le communiqué,  adresse ses condoléances à la famille éploré, aux proches et aux collaborateurs de l’adjudant-chef Lompo.

publicite


publicite

Articles similaires

14 commentaires

  1. Pai a son ame.Il n’y a pa d manifestation qand un d la securit? perd la vie dan une pareill situation q kan c? un civil perd la sienn .La secu napa d famill?

  2. Que c’est triste. qu’il repose en paix. Trop de banditisme au Burkina.
    o? sont ces escadron de la mort. Au moins ? leur temps, on savait que chaque ann?e il y avait un nettoyage qui s’op?
    rait.

  3. Que son ame repose en paix et toute mes condeleance a sa famille

  4. Que la Terre lui soit l?g?re! Toute ma sympathie ? la famille et courage ? tous les coll?gues de l'adjudant dans leur difficile travail!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page