Cameroun : Plainte en France contre Paul Biya

Paul BiyaLa Cour de cassation française a rendu une décision ce 19 mars 2013 qui rend possible  l’ouverture d’une information judiciaire contre le président camerounais Paul Biya et certains responsables de l’Etat camerounais, rapporte JeuneAfrique.

La suite après cette publicité

Lydienne Yen Eyoum, avocate franco-camerounaise, est l’auteur de la plainte  pour « torture, ’actes de barbarie et  détention arbitraire« . Une plainte qui avait été jugée non recevable par la Cour d’appel de Paris le 17 janvier 2012 parce qu’elle l’a jugée comme relevant de la souveraineté de l’Etat camerounais.

Pour rappel, accusée d’avoir perçu illégalement des fonds saisis d’une société camerounaise alors qu’elle était avocate au ministère camerounais des finances, Lydienne Yen Eyoum a été incarcérée. Sa détention provisoire aurait dépassé les 18 mois requis par le code pénal camerounais et les faits qu’elle reproche au président camerounais se seraient déroulés le 8 janvier 2010, date de son incarcération à la prison de Kondengui à Yaoundé.

publicite


publicite

Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

2 commentaires

  1. Une plainte inutile et infond?e car tous ces gens dont vous parler sont reconnus coupables d?actes dissidents sur le territoire camerounais et pire encore en tant que camerounais de nationalit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page