Programme national de volontariat: la fin des arriérés d’allocation pour fin juillet 2013

Le DG du PNVB remettant des attestations à des bénévoles.
Le DG du PNVB remettant des attestations à des bénévoles. B24 juin 2013

Qu’est-ce qui se passe au Programme national de volontariat au Burkina (PNVB) ? Les coups de gueule et les démissions se sont  multipliés ces derniers temps face notamment aux arriérés d’allocations. Nous avons approché la direction pour comprendre ce qui se passe. Pour le nouveau directeur du programme, M. Vokouma Évariste, ce que l’on est tenté de qualifier de « calvaire des jeunes volontaires » ne va plus durer. Il promet la fin des arriérés d’allocation tout au plus en fin juillet.

La suite après cette publicité

« J’ai pris fonction le 21 février 2013 en remplacement d’une comptable qui, à cause du retard de paiements, a démissionné. Depuis ma prise de fonction,  je n’ai rien reçu comme allocation du PNVB. » Témoignage que nous a donné, le 17 mai dernier, un jeune volontaire, qui, pour sûr, n’est pas seul dans sa situation.

Au terme de la loi, le volontaire national a droit à une allocation forfaitaire mensuelle. Pourtant, les retards dans le paiement de ces allocations est une dure réalité qui commence à démotiver: « Pour les mois de mars et avril,  c’est en fin mai que nous avons pu toucher les allocations », a affirmé un autre volontaire.

Les arriérés d’allocation constituent une préoccupation pour le nouveau directeur qui comprend d’ailleurs la démotivation de certains volontaires : « Je leur donne parfaitement raison, car quand tu t’attends à des indemnités qui ne tombent pas c’est tout à fait normal que tu sois démotivé« . Mais, rassure le directeur du programme, « nous avons prévu, d’ici fin juillet maximum, de remettre le train sur les rails: il n’y aura plus d’arriérés d’allocation, bien sûr si l’autorité de tutelle nous accompagne financièrement. »

« Le volontariat n’est pas un refuge pour chômeurs »

Le problème s’est posé notamment avec l’accroissement du nombre de volontaires, dans le cadre du programme spécial de création d’emploi, au compte duquel le PNVB, qui était habitué à gérer entre 5000 et 10 000 volontaires, se retrouve à gérer actuellement 14 000.

L’idée que les volontaires se font du volontariat au Burkina Faso complique elle aussi les choses. « Le volontariat au sens de la loi est une activité qui est menée librement pour une période donnée, sans rémunération » a rappelé le directeur. « C’est un acte patriotique, de citoyenneté, de civisme, mais aussi, pour des jeunes qualifiés le moyen de se faire une expérience et d’embrasser le monde de l’emploi ». Mais fort est de constater qu’il est devenu au Burkina Faso un refuge pour chômeurs.

Il y a donc une mauvaise compréhension du sens du volontariat et la direction pense à former les jeunes volontaires au vrai sens de leur engagement: « si nous l’avions fait au début, je suis sûr  qu’au moins 20% allaient laisser tomber et n’allaient pas s’engager » estime M. Vokouma. En attendant, au PNVB on table sur une communication intense pour permettre au volontariat de jouer son rôle dans le développement du pays.

Justin Yarga

Pour Burkina 24

publicite


publicite

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Articles similaires

3 commentaires

  1. Monsieur le DG,ce n’est pas que les gens ne comprennent pas le sens du pnvb mais c’est ? cause de la pauvret? que les gens se refusent lab? en attendant leur sort je vous assure que sans ces allocations que les volontaires attendent ? chaque fin du mois,je me demande si vous en aurez le 1/3 parmi les volontaires que vous avez enregistr? ,ce la r?alit? de la situation des jeunes que vous ignorez

  2. mon type, tu sais, nos autorit?s sont toujours des menteurs qui ne disent la v?rit? au peuple qu'apr?s la violance.Avec ?a peut-on avoir la paix? Je ne pense pas.Pourkoi des gens vons travailler pendant 3 mois sans salaire?C'est inadmissible.Ayez piti? de ces braves volontaires qui nous aides dans les administrations!!!!!!!!!!

  3. pourquoi jusqu'? pr?sent le PNVB n'a pas encore r?agi pour le paiement des allocations des volontaires alors que c'etait prevu pour fin juillet , oin ne comprend pas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page