Didier DROGBA condamné par un tribunal d’Ajaccio

-

Didier Drogba, « the Drug » comme aime bien le l’appeler les Anglais pour son efficacité devant les buts ou encore « Dahizoko » devrait payer près de 450 000  à une entreprise en bâtiment basée à Figari.

La suite après cette publicité

 « Nous ne lâcherons pas et nous nous assurerons du paiement de cette somme jusqu’au dernier centime », propos de Me Sophie Jonquet, l’avocat de Leonard Simoni, patron de la société Acqua Nova. C’est cette société qui s’occupait d’une partie des travaux d’aménagement de la luxueuse villa que l’ex sociétaire du club londonien de Chelsea (aujourd’hui à Galatassaray, en Turquie) se faisait construire à Abidjan.

Selon le Parisien, les travaux se « limitaient » au bassin aquatique et à quelques aménagements. Cependant la société se voit confier plus tard d’autres tâches qui l’emmènent à faire appel  des sous-traitants.

Mais entre temps, l’entreprise est expulsée manu military du chantier sans raison valable et se voit interdit d’accès aux site des travaux. L’entreprise corse cherche à récupérer depuis lors son dû et  les sous traitants lui demandent aussi des comptes.

Saisi par l’affaire le tribunal de commerce d’Ajaccio a tranché: Didier doit verser 394 000  Euros pour les travaux impayés à l’entreprise corse. Aussi devrait-il s’acquitter de la somme de 50 000 Euros comme dommages et intérêts. Cependant l’attaquant Ivoirien entend bien contester devant la cours d’appel de Bastia.

Un « match retour », quant on sait la ténacité, le « fighting sprit du nouveau chouchou de Galataray, à la différence que nous ne sommes pas sur un terrain de foot. On est emmené à se demander jusqu’ou ira cette affaire…

Moumouni Nao,

Correspondant de Burkina 24 à Abidjan

publicite


publicite

Articles similaires

5 commentaires

  1. Voil? une des future dirigeante de notre continent, elle resemble vraiment ? une princesse, une beaut? pas possible, que dieu la benisse.

  2. Attendons la version des faits de DROGBA avant commentaires…souhaitons surtout que cette affaire ne vienne perturber sa performence sur les terrains de foot…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page