Jerry Rawlings, le grand coup du festival Cine Droit Libre pour ses 10 ans

La 10e édition du Festival de Films sur les Droits Humains et la Liberté d’expression ( Festival Ciné Droit Libre) a débuté ce dimanche 1er juin à Ouagadougou, avec la présence de Jerry Rawlings, le parrain de l’édition.

La suite après cette publicité

Dix ans après sa création, le rêve se poursuit pour le plus grand festival consacré aux droits de l’Homme et à la liberté d’expression en Afrique. Le rêve d’une Afrique où le respect des droits de l’homme et où la liberté d’expression sont une réalité.

Pendant une semaine, des films et des débats sont proposés aux nombreux festivaliers qui pourront également visité des expositions et assisté à des soirées humouristiques et à des concerts de musique. Pour l’ouverture de cette édition qui se tient sous le thème « I have a dream », la présence de l’ancien président du Ghana, Jerry Rawlings, parrain du festival a annoncé les couleurs.

Grand orateur, c’est cet homme qui a marqué la vie de son pays que les ont choisi pour donner son aura au festival. Après un grand discours dans lequel il a abordé entre autres les sujets de gouvernance en Afrique, devant un auditoire très attentionné, Jerry Rawlings a déclaré ouvert le festival sous un tonnerre d’applaudissement à l’institut français de Ouagadougou.

Imaginé et lancé il y a dix ans, le festival Ciné Droit Libre est l’un des événements phare en matière de promotion et de défense les droits humains et la liberté d’expression, à travers le cinéma.

publicite


publicite

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Articles similaires

2 commentaires

  1. Abdoulaye DIALLO est un JEUNE qui inspire la jeunesse burkinab?.fier de toi koro: c'est plus que d'?tre d?cor? par ces corrompus.

  2. Abdoulaye DIALLO est un JEUNE qui inspire la jeunesse burkinab?.fier de toi koro: c'est plus que d'?tre d?cor? par ces corrompus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page