Administration publique brésilienne : 20% pour les Noirs et les Métis  

Le Brésil vient de promulguer une loi dite ‘’des quotas’’ qui prévoit à terme de réserver 20% des places dans les concours de l’administration publique aux Noirs et aux Métis.

La suite après cette publicité

Au moment où s’ouvre la coupe du monde de football au Brésil, les autorités de Brasilia font un grand pas vers l’intégration accrue des Hommes de couleur au sein de l’administration brésilienne, à l’avantage particulier des Noirs et des Métis.

Le plaidoyer de Joaquim Barbosa, magistrat président de la Cour suprême du Brésil, cet Afro-Brésilien a ainsi donc été entendu depuis la France où il avait plaidé pour la fin dans son pays des discriminations dont sont victimes les Afro-Brésiliens.

Cette loi ne concerne pour le moment que les fondations et entreprises publiques fédérales, ainsi que les sociétés d’économie mixte contrôlées par l’Etat, et limite l’application des quotas à dix ans.

La présidente Dilma Roussef dit espérer «que cette loi servira d’exemple pour l’adoption de mesures similaires dans les autres pouvoirs et organismes fédéraux ainsi que dans des entreprises et organisations privées».

Dernier pays à avoir aboli l’esclavage en 1888, le Brésil a une population constituée à majorité d’Afro-descendants dont la représentativité dans les différentes sphères tarde à se concrétiser.

Boureima LANKOANDE pour Burkina 24

source:rfi

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page