En Ouganda, les préservatifs posent un problème de taille aux hommes

Les députés ougandais, après une tournée dans leur pays,  ont conclu que les préservatifs masculins disponibles étaient trop petits pour la majorité des hommes. En effet, de nombreux Ougandais se sont plaints de la taille de ces préservatifs lors du passage de la commission parlementaire sur le VIH-sida dans les zones les plus touchées par le virus.

La suite après cette publicité

« Quand ils passent à l’action, lors d’une activité sexuelle, évidemment avec la pression, ça éclate« , a expliqué, un membre de la commission à la télévision nationale NTV.

« Certains jeunes se plaignent que les préservatifs qu’on leur donne soient trop courts. Leurs organes n’y entrent pas« , ajoute son collègue Merard Bitetkyerezo.

Les autorités craignent que cela ne soit une raison de propagande du virus. Le taux de prévalence est remonté à 7,3% en 2011 contre 6% en 2005. Quelque 80  000 personnes meurent du sida chaque année en Ouganda alors que le pays était classé parmi les meilleurs élèves africains en matière de lutte contre le sida.

Dans certaines régions, selon toujours le député Tom Aza, il est prouvé que les hommes ont de plus gros organes sexuels. Les députés devraient réclamer que les fabricants fournissent de préservatifs de plus grande taille.

Burkina24

Source : France24

publicite


publicite

Articles similaires

Un commentaire

  1. Et si ils s’y abstenaient? Quand ton sexe ou ton daar te d?fie, il faut apprendre a le ranger. La capote c’est pour les organes; pas les membres. Alors, apprenez ? vous en passer. C’est mieux. Sinon…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page