Niger : « L’Affaire don d’Areva » éclabousse le géant français du nucléaire

La Cour d’appel de Paris a confirmé une accusation de corruption des autorités du Niger, selon la Bbc.

La suite après cette publicité

L’’’Affaire du Don d’Areva » aurait financé l’achat de l’avion présidentiel estimé à 23 milliards de francs CFA par le géant français du nucléaire. Ce don est intervenu au plus fort des discussions entre les responsables de cette entreprise et les autorités de Niamey pour le renouvellement des contrats de mines d’uranium du Niger.

Ali Idrissa, coordonnateur du réseau des organisations pour la transparence et l’analyse budgétaire « Publiez ce que vous payez »,  avait dénoncé cette tentative de corruption en 2013, estimant qu’Areva voulait reprendre des mines et elle avait obtenu tout ce qu’elle demandait au gouvernement nigérien. « Nous sommes face à un  gouvernement faible vis à vis d’Areva« ,  a martelé Ali Idrissa.

Areva avait abandonné son don mais la présidence avait acquis un appareil pour le même montant exactement.

La réaction de la présidence nigérienne, suite au verdict des juges français confirmant la tentative de corruption relative à cet achat,  se fait attendre.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page