Burundi : La Cour constitutionnelle autorise la candidature de Pierre Nkurunziza

La Cour constitutionnelle du Burundi a statué mardi sur la candidature du président sortant Pierre Nkurunziza. Il en ressort que le controversé président est apte à se présenter pour un troisième mandat.

La suite après cette publicité

Selon la Constitution burundaise, le président ne peut être élu que pour deux mandats. Toutefois, la Cour a conclu que la candidature du président burundais pour un troisième mandat n’est pas anticonstitutionnelle.

Cette décision intervient alors que le vice-président de la Cour constitutionnelle, Sylvère Nimpagaritse, l’un des plus hauts magistrats burundais a quitté le pays précipitamment lundi, dénonçant des pressions empêchant de dire le droit.

Cette éventuelle réélection a causé, pendant plus d’une semaine, des manifestations violentes. Les partisans de Pierre NKurunziza estiment que son premier mandat ne compte pas puisqu’il a été nommé par le Parlement.

Lundi, le secrétaire d’Etat américain John Kerry a donné la position des Etats-Unis en exhortant Nkurunziza à abandonner ses ambitions. Nkurunziza est au pouvoir depuis la fin de la guerre civile en 2005.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Soirce : BBC News

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page