Attentats de Ouaga: Compassion à l’ambassade du Burkina à Washington

De hauts responsables du  Département d’Etat américain et des ambassadeurs de Washington, D. C. expriment leurs  condoléances  suite aux attaques terroristes du 15  janvier 2016 au Burkina Faso.

La suite après cette publicité

De hauts responsables du Département d’Etat américain et du corps  diplomatique de la capitale fédérale des Etats Unis d’Amérique ont successivement signé, entre le  19 et le 31 janvier 2016, à l’ambassade du Burkina Faso à Washington, D.C, le livre de condoléances ouvert suite aux attentats terroristes du 15 janvier 2016 à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso.

Dans ce livre, ces personnalités ont saisi l’occasion pour exprimer   leurs pensées et  leurs messages de condoléances à la mémoire des victimes des attaques terroristes du 15 janvier. Certaines d’entre elles ont, dès l’annonce de la mauvaise nouvelle, déposé des bouquets de fleurs à l’entrée de l’ambassade, d’autres ont  transmis à la représentation diplomatique des lettres ou des mails pour exprimer leurs condoléances.

Ces personnalités  se sont dits dans les adresses reçues, très profondément émues par les attaques terroristes de Ouagadougou et ont assuré du même coup  aux familles des victimes et au peuple burkinabè de leur sympathie,  leur  solidarité et de leur soutien dans cette douloureuse épreuve. Mais surtout, elles  gardent espoir que le Burkina Faso saura, avec l’appui de la communauté internationale, rester toujours maître de son destin face à toute épreuve, comme il l’a du reste démontré ces dernières années.

Ont notamment signé dans le livre de condoléances, l’Ambassadeur  Linda Thomas-Greenfield, Sous-secrétaire d’Etat chargée des affaires africaines du Département d’Etat américain et ses principaux collaborateurs, les ambassadeurs de la France, du Ghana, de la Malaisie, du Liechtenstein.  Plusieurs autres  diplomates des ambassades de Washington, D.C.  ont signé dans le livre de condoléances.

Ont également apposé leurs signatures dans le livre de condoléances:  le personnel de la mission diplomatique du Burkina, le Délégué du Conseil supérieur des  burkinabé de l’étranger (CSBE), Monsieur Guy LINGANI, le Président de l’Association de Burkinabè de Washington, D.C. et de sa Région(ABURWA), Monsieur Mathieu SAWADOGO, des compatriotes du FMI et de la Banque Mondiale ainsi que d’autres membres de la communauté burkinabè et des amis et sympathisants du Burkina Faso.

Rappelons que de  source judiciaire, le bilan de ces attaques jihadistes menées dans la soirée du vendredi 15 janvier 2016 contre l’hôtel Splendid et le  restaurant  Cappuccino, tous situés aux abords d’une rue de grande fréquentation du centre ville de Ouagadougou, ont fait officiellement: 30 morts (tous identifiés), 3 assaillants (terroristes) tués, 71 blessés signalés et identifiés, 176 otages libérés, 22 véhicules et  24 motos consumés, 18 véhicules endommagés par les impacts de balles, le café-restaurant Cappuccino consumé par les flammes, le hall d’entrée de l’hôtel Splendid partiellement détruit, des fenêtres et des portes abimées, le maquis Taxi Brousse criblé de balles ainsi que  des portes et des fenêtres de Yibi hôtel abimées. Le groupe Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) a revendiqué dès le samedi 16 janvier 2016 ces attaques.
Pierre WAONGO

Attaché de presse

Ambassade du Burkina Faso/Washington, D.C.

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page