(Officiel) Putsch manqué du 16 septembre 2015 : Moussa NEBIE dit Rambo et deux civils aux arrêts

Selon un communiqué du Service d’information du Gouvernement (SIG) en date de ce dimanche 21 février 2016, l’adjudant-chef, Moussa NEBIE, dit Rambo, et deux ressortissants burkinabé Abdoul Karim SAWADOGO et Ali KONE refugiés en Cote d’ Ivoire suite à la tentative de coup d’état du 16 septembre 2015 ont été remis, le 20 février, au Burkina Faso par les autorités ivoiriennes.

La suite après cette publicité

« Cette action fait suite aux démarches entreprises par les autorités burkinabè et ivoirienne de travailler en étroite collaboration pour la sécurisation des deux pays et de la sous région« , peut-on lire.

En rappel, un mandat d’arrêt international avait été lancé par la justice militaire contre l’adjudant-chef, Moussa NEBIE et le sergent-chef, Roger KOUSSOUBE. Le gouvernement salue cette action et félicite les autorités ivoiriennes pour leur collaboration.

Lire aussi : DEMANDE DE LEVÉE DU MANDAT D’ARRÊT CONTRE SORO : « CELA N’A JAMAIS ÉTÉ LE CAS » (ROCH KABORÉ)

publicite


publicite

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page