Paulo Duarte : « Merci à ce fantastique public »

Après la victoire (3-0) contre le Botswana, le sélectionneur des Étalons Paulo Duarte a adressé ses premiers mots à l’endroit des supporters des Étalons qui ont su pousser, de son point de vue, les joueurs. Ce qui a donné la force aux Étalons pour s’imposer et prendre la tête du groupe.

La suite après cette publicité

« Merci à ce fantastique public pour cette force qui jamais nous manque à domicile. C’est vraiment quelque chose qui nous rend fiers beaucoup qu’on a besoin de cette force du public ». Tels sont les premiers mots de l’entraîneur des Étalons Paulo Duarte à l’issue de la victoire de son équipe (3-0) face aux Zèbres du Botswana le samedi 13 octobre 2018.

Cependant, il doit également cette victoire à ses joueurs qui sont sortis d’un piège après avoir perdu (2-0) un mois avant en Mauritanie. Il pense que cette victoire est à attribuer à ses joueurs qui ont su sortir de cette situation compliquée pour se retrouver en tête du groupe I.

« Aujourd’hui, le Burkina Faso a le même nombre de points que tous les autres, la Mauritanie et l’Angola. Si certains pensaient que la Mauritanie serait déjà qualifiée alors que ce n’est pas le cas. Il faut valoriser la victoire d’aujourd’hui avec le même avec la grande concentration de mon équipe et surtout la défense qui a fait un grand match », a poursuivi Paulo Duarte.

Concernant le match, Paulo Duarte a déploré le fait que ses joueurs n’ont pu s’adapter au gazon qui a été arrosé juste avant le coup d’envoi. L’objectif était de donner de la vitesse dans le jeu. « On ne s’est pas bien adaptés malheureusement. C’est quelque chose qui n’est pas normal parce que beaucoup de nos joueurs jouent déjà en Europe. Ils sont habitués au gazon rapide. On n’a pas très bien joué », s’est plaint Paulo Duarte.

Toutefois, il ne jette pas le bébé avec l’eau du bain : « Et même sans très bien jouer  en première période, on  a créé trois à quatre situations de buts. On a corrigé dans les vestiaires et en deuxième période, les choses ont bien marché parce qu’on a encore marqué un deuxième qui nous a donné la tranquillité dont l’équipe avait besoin ». Selon le Portugais, lorsqu’il a son  groupe au complet, son équipe est capable des plus grands exploits.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page