Financement des projets et programmes au Burkina : Le système des Nations Unies fait le bilan

Financement des projets et programmes au Burkina : Le système des Nations Unies fait le bilan      

441 0

Le gouvernement burkinabè et le système des Nations Unies ont organisé la seconde revue de 2018 sur le financement du portefeuille des projets et programmes, ce vendredi 30 novembre 2018 à Ouagadougou. Cette rencontre visait à examiner l’état de la mise en œuvre des projets et programmes à la date du 30 septembre 2018.

Le 27 avril dernier, le gouvernement burkinabè et le système des Nations Unies signaient un nouveau cadre de coopération couvrant la période 2018-2020. Un cadre qui traduit l’engagement et la contribution des Nations-Unies à la réalisation des objectifs de développement du Burkina Faso.

Ce vendredi 30 novembre 2018 à Ouagadougou, les deux parties ont tenu la seconde revue de 2018 du portefeuille des projets et programmes dans le cadre de la coopération entre le Burkina Faso et le système des Nations Unies pour la période de 2018-2020.

Pour la Coordonnatrice résidente du système des Nations Unies, Metsi Makhetha, cette rencontre a pour but de faire le point de l’état d’avancement des engagements de développement vis-à-vis du Burkina Faso. Il s’agit, entre autres, des projets, des programmes et des appuis techniques qui visent à réaliser un développement humain, inclusif, durable, à consolider la démocratie et à promouvoir la paix.

Elle a fait savoir qu’en plus de ces appuis multiformes, le système des Nations Unies travaille avec le gouvernement du Burkina Faso dans la mobilisation des financements pour la mise en œuvre du PNDES. Par ailleurs, Metsi Makhetha a précisé qu’à partir de janvier 2019, la coordination du système des Nations Unies ne sera plus liée au PNUD mais au secrétariat général de l’ONU.

Seglaro Abel Somé, représentant le ministre en charge de l’économie, a rappelé que le Système des Nations Unies intervient dans le financement des projets et programmes au Burkina Faso à travers douze Agences pour un montant global sur la période 2018-2020 de plus d’un milliard de dollars américains (1 109 871 476 USD).

Le gouvernement Burkinabè et le système des Nations Unies
Le gouvernement burkinabè et le système des Nations Unies à la revue de 2018

Il a affirmé que l’analyse du portefeuille des interventions de huit Agences du Système des Nations Unies sur douze, qui ont transmis les données dans les délais impartis à la préparation de la présente revue, montre une performance globalement satisfaisante. En effet, les huit agences totalisent cinquante-cinq projets et programmes.

Le taux de décaissement à la date du 30 septembre 2018 se situe à 77%  contre un taux de 61,42 % au 31 mars 2018, soit une amélioration de près de 16 points. Par contre, le taux d’exécution financière à la période sous revue se situe à 67% et le taux d’absorption financière s’établit à 75%. « De façon globale, les performances enregistrées par les projets sont satisfaisantes mais méritent d’être améliorées », a laissé entendre Seglaro Abel Somé.

A l’écouter, les obstacles qui entravent la bonne exécution des projets et programmes, sont entre autres, la mise à disposition tardive des ressources financières aux projets, la faible qualité des documents de projets ou des études de faisabilité et l’insécurité dans certaines zones d’intervention des projets.

Pour le secrétaire général du ministère des finances, cette revue permettra d’évaluer d’une part, la performance globale du portefeuille des opérations du Système des Nations Unies au 30 septembre 2018 et d’autre part, d’apprécier les progrès réalisés dans la mise en œuvre du cadre de coopération en appui au gouvernement.

Seglaro Abel Somé a souhaité qu’au sortir de cette revue, des recommandations assorties d’un plan d’actions réaliste soient proposées et qu’un mécanisme conjoint de suivi soit mis en place.

Jules César KABORE

Burkina 24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Article du même genre