Burkina : Une rue au nom de Michel Kompaoré  à Ouagadougou

639 0

Le Conseil municipal de Ouagadougou a honoré la mémoire de feu Michel Kompaoré en attribuant son nom à une rue. Il s’agit de la rue 631 sis au secteur 06 dans l’arrondissement 1. La cérémonie de baptême de ladite rue s’est déroulée ce mercredi 19 décembre 2018.

« La rue précédemment identifiée sous le numéro 6.31, sise au secteur 6 de l’arrondissement 1 de Ouagadougou selon le découpage, débutant au Nord par l’avenue KADIOGO et finissant au Sud par la rue Jean Baptiste, portera désormais le nom : « Rue Michel Kompaoré ».  Ainsi s’est exprimé le maire Armand Roland Pierre Béouindé, au nom de l’instance décisionnelle de la commune de Ouagadougou.

Cette cérémonie est une opportunité  de rappeler à la mémoire cet illustre personnage diplomatique de la Haute-Volta et du Burkina Faso qu’a été Michel Kompaoré.

 Né le  06 Mai 1933  à Ouagadougou (Haute-Volta) d’un père et d’une mère commerçants, Michel Kompaoré, après à ses études primaires à Ouagadougou de 1940 à 1948, couronnées par l’obtention du certificat d’études primaire, il enchaîna par des études secondaires au petit séminaire de Pabré de 1948 à 1954.

Dans la même lancée de 1955 à 1960, il entama des études universitaires à Dakar, Bordeaux et à Rennes en France où il obtint ainsi les diplômes de licence en lettres classiques et le certificat d’études supérieures de linguistique générale.

Il fut le premier professeur de lettres classiques au lycée Philippe Zinda Kaboré de Ouagadougou. De 1961 à 1962, il a été le chef du service des affaires politiques culturelles et techniques au ministère des affaires étrangères à Ouagadougou. Successivement, de 1962 à 1963 a été secrétaire général du ministère des affaires étrangères à Ouagadougou, ministre de l’éducation nationale  et de 1965 à juin 1966, premier conseiller à l’ambassade de Haute-Volta à Bruxelles.

Son engagement au travail lui a valu  des distinctions honorifiques que sont, chevalier de l’ordre National de Haute-Volta, commandeur de l’ordre National du Gabon, Grand-croix de l’ordre du mérite Luxembourgeois, Grand-croix de l’ordre de la couronne de Belgique, et aussi grand officier de l’Ordre National de la Côte D’Ivoire..

Michel Kompaoré a également œuvré dans le social à travers la construction de la chapelle de la DIVINE MISERICORDE au quartier Saint Julien de Ouagadougou.

« Baptiser une rue du nom d’une personne est l’expression d’une reconnaissance profonde envers des personnes qui ont consacré toute leur vie au rayonnement d’une cité »,  a exprimé le Maire Armand Roland Pierre Béouindé.

Dahmata ILBOUDO (stagiaire)

Burkina 24


Photos : Mairie centrale

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre