Région du Sahel : Allègement de la mesure d’interdiction des engins à deux et trois roues

Le  gouverneur de la région du Sahel a porté à la connaissance des populations de la localité que la mesure portant interdiction de circulation des engins à deux et trois roues a été réaménagée. 

La suite après cette publicité

Le gouverneur de la région du Sahel a porté à la connaissance des populations de la région du Sahel que la mesure portant interdiction de circulation  des engins à deux roues (motocyclettes et  cyclomoteurs) et trois roues (tricycles) instaurée sur une partie de la région du Sahel et qui était en vigueur depuis le 7 juin 2021 a connu un nouveau réaménagement.

Ce réaménagement rentre en vigueur dès demain 7 juillet 2021 à 24 heures et ce, jusqu’à nouvel ordre. La nouvelle interdiction s’applique désormais de 18 heures à 6 heures sauf, pour les utilisateurs  munis d’une autorisation y relative délivrée par les autorités compétentes que sont les Hauts Commissaires, les Préfets, les Commandants de brigades de Gendarmerie et les Commissaires de police en poste.

Voici les communes concernées 👇🏿👇🏿👇🏿

La nouvelle mesure concerne toute l’étendue de la province du Yagha, les communes de Déou, de Markoye, d’Oursi, de Tin-Akoff dans la province de l’Oudalan, les communes de Falangountou et de Seytenga, dans la province du Séno et les communes de Baraboulé, de Diguel, de Koutougou et de Nassoumbou dans le Soum.

En rappel, dans la nuit du 4 au 5 juin 2021, des assaillants ont pris d’assaut Solhan, une localité aurifère, dans la commune de Sebba (Sahel) et ont assassiné 132 civils, selon les chiffres officiels. Un deuil national de 72 heures avait été décrété par le Président du Faso, Roch Kaboré.

Le gouverneur de la région du Sahel, le Colonel-Major Salfo Kaboré, a également annoncé, dans un communiqué en date du 6 juin 2021, « la fermeture de tous les sites aurifères artisanaux » dans l’Oudalan et le Yagha.

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page