Effondrement de dalle à Koudougou : L’ARCOP annonce des « mesures fortes »

Suite à l’effondrement de l’ouvrage en construction à l’Université Norbert ZONGO de Koudougou, une délégation de l’Autorité de régulation de la commande publique (ARCOP) a effectué une visite sur les lieux du drame ce vendredi 3 septembre 2021. L’objectif de cette visite était de faire les constats nécessaires et de tirer éventuellement les conséquences qui s’imposent.

La suite après cette publicité

A cette sortie, tous les organes de l’ARCOP, à savoir le Conseil de régulation, l’Organe de règlement des différends (ORD) et le Secrétariat permanent étaient représentés, informe l’ARCOP.

Le Secrétaire permanent, Dr. Tahirou SANOU, au nom de la délégation, a d’abord déploré les pertes en vies humaines et présenté ses condoléances aux familles biologiques des victimes ainsi qu’au monde universitaire. Il a également souhaité prompt rétablissement au blessé.

Revenant sur les mesures que compte prendre l’ARCOP à la suite de cette visite, il a souligné, toujours selon l’Autorité, qu’une enquête sera diligentée les jours à venir en vue de situer les responsabilités au niveau de la chaîne de la commande publique.

Dr Tahirou SANOU a, par ailleurs, annoncé la tenue prochaine d’une session extraordinaire du Conseil de régulation de l’ARCOP pour statuer sur cette affaire. Au sortir de ladite session, « d’autres mesures fortes viendront à coup sûr renforcer la mission d’enquête », a-t-il conclu.

En rappel, le drame survenu le 31 août dernier a causé la mort de quatre personnes dont trois étudiants stagiaires de l’Institut universitaire de technologie (IUT) et un ouvrier.

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page