Burkina Faso : Les lauréats de la 11ème édition du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient sont connus

L’étape nationale du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et Moyen-Orient (POESAM), a connu son apothéose le vendredi 17 septembre 2021 à Ouagadougou. Sur un total de 84 projets soumis aux membres du jury, le projet « ZIIM » de Cédric Kaboré remporte cette 11ème édition. 

La suite après cette publicité

Le Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et Moyen-Orient (POESAM), est une initiative de l’entreprise Orange, qui récompense chaque année les meilleurs projets technologiques à impact positif en Afrique et au Moyen-Orient. Le vendredi 17 septembre 2021, la 11ème édition de ce prix a refermé ses portes pour ce qui est de l’étape nationale.

A cette édition, 84 dossiers ont été soumis aux membres du jury composés de 07 « experts ». A l’issue des étapes de sélection, 10 projets ont été retenus. A l’arrivée Cédric Kaboré l’emporte avec son projet « ZIIM ». 

« L’innovation, la faisabilité, la crédibilité, la présentation orale, l’impact social sont les critères qui ont servi de baromètre. Nous avons porté notre choix sur le projet ZIIM parce que c’est un projet à fort impact social. C’est un projet qui touche à la santé des populations », a justifié la présidente du jury, Aminata Sabané, Directrice Générale de l’Agence Nationale de Promotion des TIC (ANPTIC).

Selon elle, au-delà des prix, les trois lauréats bénéficieront d’un accompagnement qui va leur permettre de parfaire leur projet. « Les lauréats doivent continuer cette compétition. Ils seront toujours accompagnés pour parfaire leur projet et leur modèle économique. Les lauréats finaux seront accompagnés jusqu’à la mise en place de leurs projets », a-t-elle souligné.


A entendre  la représentante du Directeur Général de Orange Burkina, Aminata Fofana, ce concours est une initiative qui permet aux jeunes qui ont des idées innovantes qui impactent la vie des populations de pouvoir les présenter afin de bénéficier d’accompagnements. « Nous avons décidé d’accompagner tous ces projets qui touchent l’environnement, le social, tout ce qui est en lien avec l’entrepreneuriat, afin d’aider les jeunes à se réaliser », a-t-elle dit.

      1 500 000F CFA pour le premier prix 

A ce propos, les 10 finalistes ont reçu des attestations de reconnaissance pour leur participation à l’édition 2021 du POESAM. Quant aux lauréats, au-delà des abonnements en connexion internet offerts, ils ont reçu respectivement la somme de 1 500 000 F CFA pour le premier, 1 000 000 F CFA pour le deuxième et la somme de 500 000 F CFA pour le projet classé troisième.

C’est le Projet ZIIM de Cédric Kaboré qui remporte le premier prix. Par ailleurs, une somme de 1 000 000 F CFA a été remise au prix spécial Féminin, prix dédié à un projet proposant une solution technologique pour améliorer les conditions de vie des femmes.

Pour le gagnant de cette édition, son prix, il le doit à la pertinence du projet qu’il a proposé. « Mon projet est une plateforme de collecte de sang qui sera accessible par appel téléphonique, SMS et via une application, l’idée est de venir en aide à toute personne qui sera dans le besoin », a-t-il ajouté.


Il faut rappeler que le Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient est à sa 11ème édition au plan international et est à sa 5ème édition au Burkina Faso. La remise du Grand prix aura lieu en novembre 2021 lors des AfrcaCom Awards, le congrès de référence des télécoms en Afrique qui se tiendra en Afrique du Sud.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page