Crise chez les Étalons : Quand les frères Bancé et Traoré entrent en jeu et s’attaquent !

Le dernier regroupement à la fin du mois de mars 2022 chez les Etalons s’est passé dans un climat délétère. Après la déroute 5-0 face au Kosovo, les Etalons se sont illustrés, juste avant la défaite (3-0) contre la Belgique en demandant le départ du team manager de l’équipe Aristide Bancé. En tête, le capitaine Bertrand Traoré. C’est une crise au sein de l’équipe nationale.

La suite après cette publicité

Dans une interview accordée à la télévision nationale, Bertrand Traoré, le capitaine des Etalons a bien confirmé qu’il souhaitait avec certains coéquipiers le départ de Aristide Bancé de son poste de team manager. La réplique de ce dernier ne s’est pas faite attendre

Dans une longue vidéo publiée sur Facebook, l’ancien attaquant des Etalons a fait des révélations estimant que certains joueurs lui en voulaient pour avoir donné son avis au sélectionneur sur sa composition d’équipe avant certains matchs pendant la Coupe d’Afrique des nations.

L’attaque de David Traoré

Le frère de Bertrand et Alain Traoré, David s’est exprimé estimant d’abord que le président de la Fédération burkinabè de football (FBF) Lazare Banssé est responsable de la crise au sein du comité exécutif et au niveau de l’équipe nationale.

« Cette guerre des clans qui a commencé avant les élections fédérales du 22 août 2020, et qui s’est poursuivie ensuite sous d’autres formes doit cesser, car on ne peut pas être éternellement en campagne électorale. Il faut rompre avec le cercle vicieux du perpétuel recommencement et des querelles intestines, voire de guerres d’ego sous l’autel d’intérêts inavoués … », estime David Traoré.

La défense de Louis César Bancé

Le frère de Aristide Bancé, Louis César Bancé, journaliste et écrivain n’a pas perdu de temps pour contre-attaquer. « Et Dr Traoré, dans son troisième paragraphe, de faire porter le chapeau des tensions au président Lazare Banssé. 

C’est ce que j’appelle une malhonnêteté dans l’interprétation de la situation quand lui-même, Dr Traoré, évoque le nom de monsieur Sangaré dans les débats. Doit-on parler de pro-SANGARÉ quand on sait que cet ex-président de la FBF a fini ses mandats et n’a plus à s’interférer dans la gestion d’une fédération souveraine ? », s’interroge Louis César Banssé.

Il s’est lui également, à travers des propos, attaqué à David : « Avec cet extrait dont j’épargnerai à notre fameux Dr l’énumération de ses grossières fautes de grammaire, je lui demanderai tout de même de se relire… Un pyromane dans la peau d’un agneau, qui interroge, en nous prenant pour des incultes… ».

Ces sorties des frères viennent en rajouter sur la crise au sein des Etalons jugée comme la conséquence de celle au niveau du comité exécutif. En effet, certains membres ont adressé une lettre à la FIFA pour dénoncer la gestion du président de la FBF Lazare Banssé. Ce dernier ne s’est pas encore prononcé sur le sujet.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

2 commentaires

  1. Je crois que l’équipe Nationale n’est pas une propriété privée. Pourquoi permettre une telle querelle de familles autour d’elle? Que les responsables prennent les mesures qui conviennent pour que cela cesse. Aucun joueur n’est indispensable, aucune famille n’est indispensable dans cette équipe nationale!

  2. Nous avons besoin de patriotes pour défendre les couleuvres de notre drapeau pas des plaisantins de la trempe de Bertrand Traoré. S’il n est pas prêt « à mouiller le maillot laisser le sur son banc à Aston villa. C’est toi qui boycotte les rassemblements et les entraînements, c est encore toi qui ne vient pas le bon exemple et tu veux jouer les régulateur et donneur de leçons! Merde a la fin. Tu peux toujours venir au Faso et sortir avec « tes grandes sœurs » mais notre foot à tous ne touche pas si tu veux venir semer la zizanie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page