Étalons du Burkina : Le grand déballage d’Aristide Bancé

Des joueurs de l’équipe nationale du Burkina Faso avaient demandé le départ de l’ancien international Aristide Bancé. Ces joueurs ont demandé au président de la Fédération burkinabè de football (FBF) Lazare Banssé, l’éviction de Aristide Bancé, actuel team manager de l’équipe nationale. 

La suite après cette publicité

Coup de colère du team manager des Etalons du Burkina Faso Aristide Bancé. Accusé d’être une taupe au sein de la sélection burkinabè, l’ancien numéro 15 des Etalons a tenu à livrer sa part de vérité dans une vidéo en vidéo de plus de cinquante minutes. Qu’est ce qui est reproché à Aristide Bancé ?

Dans une émission sport de la télévision nationale, le capitaine des Etalons Bertrand Traoré avait fait des reproches au team manager sans dévoiler ce qu’il lui reprochait. Le désaccord est né, selon lui, des choix du sélectionneur avant les matchs de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021 au Cameroun.

« Contre l’Ethiopie (ndlr. dernier match de groupe de la CAN 2021), il (Kamou Malo) a demandé mon avis. J’ai dit, on part sur la base de la même équipe qui a gagné contre le Cap Vert parce qu’on ne change pas une équipe qui gagne. Il m’a dit qu’il va voir et qu’il va me revenir. Il réfléchit, il est du même avis que moi. Ses adjoints aussi sont du même avis que moi, que ce soit le préparateur physique ou le premier adjoint », raconte Aristide Bancé.

Ménager le capitaine

Sur cette entente, il dit être missionné par l’entraîneur principal, Kamou Malo, pour porter l’information à Bertrand Traoré. Selon les propos de Bancé, ce dernier n’avait pas le courage de dire non à Bertrand Traoré.

« Il me dit, vas dans sa chambre, vas parler avec lui. Tu lui fais la proposition d’être sur le banc. C’est là que j’ai commencé à manger mon totem. Je vais dans la chambre du capitaine, je le fais assoir, je parle avec lui.

Je dis voilà ce que le sélectionneur a décidé. Il veut reconduire la même équipe. Cela ne veut pas dire que tu n’es pas en forme. Mais moi, je pense que si tu rentres, tu peux faire la différence. Je lui ai dit, en tant que grand frère, je pense que c’est une bonne idée. Il ne faut pas prendre cela en mal. Il m’a dit « ok ». C’est lui qui t’a dit ça ? » et il m’a dit qu’il va voir ça avec lui », poursuit Bancé visiblement en colère. La préparation de l’équipe est faite, selon sa version, sur la base que le capitaine ne débuterait pas le match contre le Gabon en huitième de finale.

Je deviens le traitre

A la veille, les plans changèrent, selon Bancé : « C’est comme ça que l’entraîneur vient me trouver avec l’adjoint en bas et voilà ce qu’il me dit : «  vous voyez, il y a un changement. J’ai parlé avec le capitaine en question mais il va démarrer le match ». Je suis choqué. Ça ne veut pas dire que je ne l’aime pas. Mais je suis choqué. Tu m’envoies vers le joueur aller lui faire la proposition, dans mon dos, tu passes derrière, tu parles avec lui. Comment je deviens ? Je deviens la risée du capitaine. Je deviens le traitre dans l’équipe ».

Hormis cela, Aristide Bancé a fustigé l’indiscipline de certains joueurs. Il ne comprend pas pourquoi certains d’entre eux puissent arriver en retard en sélection. Il estime d’ailleurs que certains ont boycotté le match contre le Kosovo perdu 5 à 0

« Je n’ai rien contre vous »

« Notre équipe nationale, ce ne sont pas des lieux de vacances. Je n’ai rien contre vous.  Mais je ne peux pas comprendre que certains pays voisins de la Belgique vont aller au Burkina pour aller prendre le visa et quitter à Ouagadougou avec des joueurs qui ont pris le visa et ces joueurs arrivent avant vous ici en sélection pendant que vous êtes à Paris et vous ne voulez pas qu’on parle », s’interroge Aristide Bancé. En effet, certains joueurs avaient marqué un retard du regroupement des matchs amicaux contre le Kosovo et la Belgique

S’il n’a pas pris aucune décision concernant son avenir en tant que team manager, il dit se soumettre à la décision que prendre le président de la FBF, Lazare Banssé, par ailleurs, son grand frère.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page