Biotechnologie et OGM : OFAB sensibilise les journalistes de Bobo-Dioulasso

Le Forum Ouvert sur la Biotechnologie Agricole, et son partenaire, l’Agence Nationale de Biosécurité et INERA ont poursuivi la session d’information et de sensibilisation le 1er Juillet 2022 avec les journalistes de Bobo-Dioulasso sur la biotechnologie essentiellement les OGM. Cette sensibilisation vise à lever les doutes et éclairer les uns et les autres sur les communications négatives qui se font sur les OGM.

La suite après cette publicité

Après la sensibilisation des leaders religieux, c’est au tour des Hommes du 4ème pouvoir de recevoir la même sensibilisation sur les innovations biotechnologiques OGM Edition génomique en agriculture : la Possible contribution à l’atteinte de la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans un contexte de crise multiple.

Journalistes, blogueurs, et activistes ont pris part à cette session d’information et de sensibilisation sur les biotechnologies notamment les OGM. Le Forum Ouvert sur la Biotechnologie Agricole (OFAB) veut à travers cette session inviter les Hommes de médias à donner l’information juste sur les Organismes Génétiquement Modifiés OGM à la Population. Et laisser l’appréciation aux populations après avoir reçu les informations justes sur les OGM.

« Nous avons invité les journalistes et autres communicateurs pour partager avec eux les vérités scientifiques sur plusieurs spéculations qui existent aujourd’hui sur la toile autour des OGM et le Coton BT au Burkina. Il y a beaucoup de fausses rumeurs qui circulent et généralement ceux qui entrainent ces rumeurs ne sont pas capables d’expliquer réellement ce que c’est que les biotechnologies.

Donc OFAB a pour mission de partager l’information juste de ces technologies. Et nous pensons qu’en plus des leaders religieux et décideurs politiques, les journalistes doivent en faire partir. Prenons l’exemple d’un engrais qu’on prend pour ajouter trop sur une pomme de terre, vous allez développer une pomme de terre trop juteuse qui contient beaucoup d’eau et moins de matières sèches.

Cette pomme de terre est appelée à pourrir plus vite. Et le gout aussi ne serra pas au rendez-vous comme on le souhaite. Donc toutes ces confusions, à travers nos communications, nous cherchons à les lever pour que les gens ne fassent pas la confusion entre biotechnologie et OGM. 

Et même la biotechnologie, il y a des formes conventionnelles qui permettent d’accélérer le processus de développement des variétés et cela ne passe pas forcement par les OGM. Il y a aussi la partie où le génétique rentre en jeu, pour permettre de développer des produits comme le Coton BT », a déclaré le Coordinateur de OFAB, Dr Edgard TRAORE.

On avait un peu diabolisé ce que c’est que les biotechnologies notamment les OGM. Les communications ont permis de connaitre en profondeur qu’est-ce que c’est que la biotechnologie et OGM et quelles sont leurs utilités, pour la société surtout leur apport dans l’autosuffisance alimentaire.

« Nous allons impacter les communautés que nous côtoyons tous les jours en leur donnant la bonne information par rapport aux Organismes Génétiquement Modifiés », a affirmé Soufiane TRAORE, Blogueur.

Au cours de cette deuxième communication au profit des journalistes et autres communicateurs, OFAB a lancé son prix dénommé Prix OFAB qui récompense les meilleures productions sur les biotechnologies et les OGM. La valeur du prix peut aller jusqu’à 500 000 F CFA, a laissé entendre le Coordinateur de OFAB.

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page