Soulama d’or 2022 : Babayouré Sawadogo élu meilleur gardien de but

Le gardien de but du Rail Club du Kadiogo (RCK) Aboubacar Babayouré Sawadogo est le lauréat de la deuxième édition du Soulama d’or, le trophée qui récompense le meilleur gardien de but du championnat national. 

La suite après cette publicité
Mariam Ouattara de l’USFA est la meilleure gardienne chez les dames.

Le Soulama d’or. L’initiative est de Baba Zongo, international gardien de but burkinabè. Il s’agit du trophée qui récompense le meilleur gardien de but de la saison. Bien avant pendant le championnat national, le meilleur gardien du mois est récompensé à travers le prix du Soulama d’or.

Il s’agit de rendre hommage au gardien de but Abdoulaye Soulama, ancien international burkinabè décédé à Banfora. Baba Zongo est également originaire de la même localité.

Plus de cleen-sheet, Paul Kagambega

« C’est vrai qu’après la CAN, ce n’était pas évident mais j’ai eu des gens qui m’ont permis de rester toujours débout, qui m’ont aidé à travailler », a souligné Babayouré Sawadogo. Policier de profession.

Il a remercié sa hiérarchie qui lui a permis cela. « Ce n’est pas une revanche. On va continuer C’est un appel à continuer de bosser pour mériter ce prix », a-t-il ajouté. Babayouré succède à Farid Ouédraogo, vainqueur l’année dernière.

Les enfants de Abdoulaye Soulama ont remis un trophée de reconnaissance à Baba Zongo (droite), le promoteur du Soulama d’or.

L’objectif de l’initiateur, Baba Zongo, également gardien de but est de mettre en lumière les gardiens de but. Cette année, c’est le portier du Rail Club du Kadiogo (RCK) Aboubacar Babayouré Sawadogo le Soulama d’or de l’année.

Il devance au classement Paul Kagambega, gardien de l’ASEC de Koudougou, désormais sociétaire de Salitas FC et Mohamed Zegué Traoré de l’AS Douanes. Paul Kagambega a reçu le trophée du plus long cleen-sheet réalisé dans le championnat cette saison.

De l’engouement

Pour cette deuxième édition, le comité d’organisation a récompensé les meilleurs gardiens du championnat de deuxième division. Dans la poule A, le gardien du Real du Faso  Jérémie Dianda est le vainqueur tandis que le Rahimo remporte le trophée dans la poule B. Les deux équipes, Rahimo FC et Real du Faso disputeront le championnat l’année prochaine.

Chez les dames, Mariam Ouattara, gardienne de l’US Forces armées (USFA) a reçu le Soulama d’or de la meilleure gardienne. Mariam Ouattara était la gardienne numéro 1 de l’équipe nationale du Burkina Faso à la CAN Maroc 2022. Bilan positif pour le promoteur Baba Zongo du fait de « l’engouement ». Pour lui, cette initiative est en train d’atteindre son objectif.

« De plus en plus, il y a de plus jeunes gardiens qui causent avec nous, qui souhaitent avoir des gants. Cela signifie qu’ils s’intéressent au poste de gardien début », constate Baba Zongo. Il espère apporter de l’innovation lors de la troisième édition. Les fils de Abdoulaye Soulama Yaouziz et Raki ont remis un trophée de reconnaissance à Baba Zongo.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page