Championnats des jeunes au Burkina : Un plan pour la relance des compétitions

La Fédération burkinabè de football (FBF) a organisé un atelier de réflexion pour l’organisation du championnat national des petites catégories. Cet atelier a permis de définir la nouvelle formule pour l’organisation du championnat national des petites catégories et la tenir avant la fin de l’année. Cette année, cette compétition va d’abord mettre l’accent sur les compétitions régionales, selon la décision prise par les acteurs.  

La suite après cette publicité
Les acteurs espèrent tenir les championnats nationaux des jeunes cette saison.

Le développement du football des jeunes est une préoccupation de la Fédération burkinabè de football (FBF). Les championnats des petites catégories ont du mal à se tenir de façon régulière. La direction technique nationale souhaite trouver une solution pérenne. Dans ce sens, elle a organisé un atelier de réflexion pour la relance du championnat national des petites catégories.

Les différents acteurs accompagnés des personnes ressources comme Pihouri Webonga et Koudougou David Yaméogo, ancien président de la commission centrale des arbitres (CCA) du Burkina Faso.

« Sur le développement du football des jeunes, cet atelier nous a permis d’examiner le plan quadriennal 2018-2021, le développement du football et le format du changement. Nouveau projet obtenu de la FIFA qui va soutenir le football des jeunes ; nous allons examiner en fonction du contexte le championnat 2021-2022.

Ce qui va nous permettre de boucler l’année sportive et de rentrer dans les normes et les principes », a expliqué Pascal Yougbaré, le directeur technique national. Après cette étape un autre plan quadriennal de développement du football sur la période 2023-2026 sera mis en place selon ses promesses.

A travers cette réflexion, les acteurs veulent lancer le championnat des petites catégories dès le mois de décembre. La DTN compte adapter des compétitions des jeunes au contexte national lié à l’insécurité.

« Ce championnat va se dérouler avec un format assez spécial qui va être accentué sur les régions, compte tenu de la situation sécuritaire. Ensuite, nous aurons des regroupements dans des zones de proximité qui vont regrouper deux ou trois zones. Nous allons passer à une 3e étape qui va s’appeler phase nationale 1 qui va regrouper les différents champions des zones et nous allons jouer une finale », espère Pascal Yougbaré. 

Le format proposé ne sera pas à minima, estime Raymond Dagba dit Papy, chargé de la normalisation des centres de formation de football au Burkina Faso. La Direction Technique Nationale a fait une communication sur un nouveau projet obtenu de la FIFA, à savoir TDS-FIFA. Un projet qui va permettre de soutenir davantage le football des jeunes.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page