« La liberté de manifester est un droit constitutionnel » (Front Patriotique)

Ceci est un communiqué de presse du Front Patriotique sur la manifestation du mouvement M30 Naaba Wobgo du 12 Août 2022.

La liberté de manifester est un droit constitutionnel.

La suite après cette publicité

Le Front Patriotique a suivi avec grave préoccupation les violences policières perpétrées lors de la manifestation du mouvement M30 Naaba Wobgo du 12 Août 2022.

Déjà le 30 juillet 2022, une conférence de presse de ce mouvement avait été perturbée par une bande de loubards qui seraient aux ordres du député de l’ALT KOUMSONGO Auguste Mohamed.

Ce même groupe a tenté le 4 août 2022 de perturber la cérémonie de lancement de la Charte du Front patriotique.

Ces agissements sont attentatoires aux libertés publiques (liberté d’association, de réunion et de manifestation) garanties par les lois du Burkina. 

Le Front patriotique fait de la défense du champ des libertés et consacré par notre constitution, le socle de valeurs de sa plateforme de lutte ; c’est pourquoi il condamne les dérives répressives, les dénis de justice et les atteintes aux droits de l’Homme qui s’installent sous le MPSR.

Le Front patriotique lance un appel à tous les Burkinabè à se mobiliser autour des 9 points de sa plateforme de lutte, en particulier celui d’œuvrer sans délai à la mise en place d’une transition politique légitime et souveraine.

Ouagadougou le 15 Aout 2022

Le Coordonnateur du Front Patriotique

NAMA Bitiou Germain

Écouter l’article
publicite


publicite

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page