Burkina : 120 déplacés internes bénéficient d’une formation pratique

publicite

L’Organisation non gouvernementale (ONG) « Sauve Ma Patrie » a officiellement lancé, avec l’appui financier de l’ambassade de France au Burkina Faso, ce lundi 21 novembre 2022, une formation professionnelle au profit de 120 jeunes déplacés internes des arrondissements 05, 07 et 09 de la ville de Ouagadougou.

La suite après cette publicité

Permettre d’amoindrir la mendicité et de se prendre en charge. Tel est, des dires de Ben Ismaël Nombré, président de l’Organisation non gouvernementale (ONG) « Sauve Ma Patrie », l’objectif recherché à travers la formation professionnelle qu’elle a initiée au profit de 120 jeunes déplacés internes, dont 39 femmes, des arrondissements 05 (Kalgondé), 07 (Nagrin) et 09 (Pazani) de la ville de Ouagadougou.

Ben Ismaël Nombré
Ben Ismaël Nombré, président de l’ONG Sauve Ma Patrie.

« Le programme va s’étaler sur un mois. Chaque jour, les apprenants seront initiés à six (6) métiers dont la construction mécanique, le carrelage, la couture, etc. Après cet apprentissage d’un mois, les apprenants sortiront avec des attestations créditées. Dix (10) personnes seront aussi accompagnées avec du matériel à même de leur permettre d’ouvrir un business. Nous allons également accompagner certains à avoir des stages », a en outre fait savoir Ben Ismaël Nombré.

Laurence Arnoux
Laurence Arnoux, représentante de l’ambassadeur de France au Burkina Faso.

Laurence Arnoux, représentante de l’ambassadeur de France au Burkina Faso, dit avoir décidé d’accompagner le projet, « parce que c’est un projet d’avenir qui peut permettre à ces personnes de construire un avenir meilleur suite à leur déplacement », a-t-elle avancé, estimant l’appui financier de l’ambassade de France à 33 millions F CFA.

Représentant des bénéficiaires, Lookman Sana.

Représentant des bénéficiaires, Lookman Sana, a remercié pour cette initiative. « Nous souhaitons que les gens qui sont formés puissent avoir un appui », a-t-il de même formulé comme doléance. Isaïe Foro, représentant de la ministre en charge de la solidarité, de l’action humanitaire, de la réconciliation nationale, du genre et de la famille, a salué l’initiative à sa juste valeur et a invité les bénéficiaires à être assidus aux cours.

« Cette initiative est à saluer en ce sens qu’elle va contribuer à résorber le chômage, surtout au niveau des PDI », a-t-il déclaré. Le ministère, a-t-il poursuivi, va jouer sa partition dans la promotion de projet pareil au profit des jeunes déplacés internes. Quant à la doléance des bénéficiaires, M. Foro a promis de la transmettre à qui de droit.

Le président de l’ONG a par ailleurs laissé entendre qu’il sera pensé, de concert avec les différents partenaires, l’augmentation du nombre des bénéficiaires. « Sauve Ma Patrie » a été créée en mars 2019. Elle intervient dans l’éducation, l’assainissement, et plus récemment dans la prise en charge des personnes déplacées.

Tambi Serge Pacôme ZONGO

Burkina 24

publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page