Championnat national de cyclisme : Abdoul Wahab Sawadago champion en puissance !

2070 0

Les championnats nationaux de cyclisme de première et de deuxième division se sont disputés le week-end du samedi 25 et dimanche 26 juin 2011. Abdoul Wahab Sawadogo de l’AS Bessel s’est succédé à lui-même tandis que Zakaria Sawadogo originaire de la même région (Boussé) que lui, s’est imposé chez les B.

Abdoul Wahab Sawadogo
Abdoul Wahab Sawadogo

Le championnat national de première division de cyclisme promettait une rude bataille entre Abdoul Wahab Sawadogo, champion sortant et Rasmané Ouédraogo, la star montante du cyclisme burkinabè. L’incompréhension lors du Tour de l’impossible entre les deux et les dernières déclarations de Abdoul Wahab Sawadogo selon laquelle Rasmané Ouédraogo devrait apprendre à parler s’il veut faire une bonne carrière dans le cyclisme présageait une lutte acharnée. Le vainqueur devait être considéré comme le maitre du cyclisme burkinabè. La concurrence fut effectivement au rendez-vous. Après le départ à l’Hôtel Palace de Ouaga 2000, Rasmané Ouédraogo et Abdoul Wahab Sawadogo vont se surveiller dans le peloton, laissant les initiatives aux jeunes coureurs à l’occurrence Saidou Bamogo de TAN Aliz, vainqueur du premier point chaud dans le village de Ipelcé au kilomètre 39, Simon Pierre Kiba vainqueur des deux derniers points chauds au niveau du marché de Saponé (123,600 km), et du troisième à l’entrée de l’échangeur de Ouaga 2000. Passé cette étape, l’AS Bessel décide de prendre la course en main. Cinq coureurs prennent les devants parmi lesquels Abdoul Wahab Sawadogo, Seydou Tall de l’AS Bessel et Rasmané Ouédraogo de TAN ALIZ. Ils mèneront la course jusqu’à l’avenue Charles de Gaulles où Abdoul Wahab Sawadogo s’impose devant Mahamadi Sawadogo du vélo Club de Koudougou et son grand rival Rasmané Ouédraogo. Le champion 2011 a bouclé les 173 kilomètres en 4 heures 30 minutes et 50 secondes avec une vitesse moyenne de 38, 361 km/h. Abdoul Wahab Sawadogo se succède ainsi à lui-même remportant son quatrième championnat du Burkina Faso, rejoignant ainsi Saidou Rouamba au palmarès. «  Cette victoire, je la dois à mes coéquipiers qui ont  fait un excellent travail » a reconnu « le Lion de Boussé ». Cette compétition a regroupé 68 coureurs venus de 14 clubs.

Une histoire de famille

La veille, Zakaria Sawadogo, originaire du même village que le champion national a remporté celui de la deuxième division consacré aux clubs venus des provinces. Dans une course qu’il a largement dominé, le natif de Boussé est arrivé en tête avec un temps de 3 h 20 mn 56 s soit une vitesse moyenne de 32,846 km/h. Cette course sur circuit fermé était longue de 110 km. La victoire de Zakaria Sawadogo lui permet de disputer le championnat de première division la saison prochaine en compagnie de quatre autres coureurs : Issa Kaboré et Djibril Kaboré de Zorgho, Casimir Zoungrana et Sébastien Zoungrana de Koupèla.  « J’ai bénéficié des conseils de Abdoul Waha Sawadogo avant de venir ici. Je me suis entrainé avec un ami. Ensemble nous pédalions jusqu’au Ghana et j’espère faire carrière comme mon ainé Abdoul Wahab Sawadogo » a affirmé le vainqueur du championnat de deuxième division. Cette course fut éprouvante pour les 58 coureurs venus de 24 clubs. Seulement 27 ont terminé la course.

Boukari OUEDRAOGO

 

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Article du même genre