Présidentielle sénégalaise : Vote calme au Burkina

L’élection présidentielle sénégalaise a débuté ce 26 février 2012. Au Burkina, les Sénégalais sont allés aux urnes dans le calme.

La suite après cette publicité
Les Sénégalais vivant au Burkina sont allés aux urnes dans le calme Ph: B24

La présidentielle sénégalaise se passe dans le calme au Burkina. Les Sénégalais sont allés aux urnes dans les six bureaux répartis sur le territoire national, notamment à Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Banfora, Dédougou et Koudougou. Selon le président de la Délégation extérieure de la Commission électorale nationale autonome (DECENA) sénégalaise, Ibrahima Thiam, ils sont 1040 Sénégalais inscrits sur les listes électorales au Burkina sur environ 10 000 ressortissants.

Confraternité et convivialité

Selon lui, tout se passe bien et dans le calme dans les six bureaux de vote répartis à Ouagadougou, Dédougou,  Banfora,  Bobo-Dioulasso et Koudougou et tous les représentants des différents candidats, notamment ceux d’Abdoulaye Wade, Moustapha Niasse et Macky Sall, étaient présents. Les autorités burkinabè, de son aveu, ont également tout mis en œuvre pour que le scrutin se passe sans souci majeur au Burkina.

Au bureau de vote n°1 à Ouagadougou, le vote se passait dans la matinée de ce dimanche en toute convivialité. Les représentants des différents candidats et les électeurs discutaient ensemble et s’entretenaient dans la bonne humeur. « Ici au Burkina, il n’y a pas de tension. C’est Dakar qui a des problèmes, nous on n’a pas de problème ici » a confié Abdoul Salam Anne, le représentant du candidat Wade. « On se connaît tous ici », ajoute-t-il.  Ils estiment également que quel que soit celui qui gagnera l’élection, cela n’aura pas d’impact sur les Sénégalais vivant au Burkina.

Macky Sall au Burkina ?

Et au Sénégal ? Là, les avis sont partagés. Si certains estiment que ce ne sera que l’application de la règle du jeu électoral et qu’on n’y pourra rien contre la victoire de Wade, d’autres cependant pensent que cette victoire sera illégitime et occasionnera des troubles au Sénégal.

Qui gagnera au Burkina ? Si les représentants du  candidat à sa propre succession  estiment logiquement que c’est leur candidat, les autres penchent pour Macky Sall, «car il a beaucoup fait pour les Sénégalais vivant au Burkina », a justifié Mamadou Thiam, le représentant du candidat Moustapha Niasse.

Les urnes trancheront ce soir à partir de 20h.

publicite


publicite

Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page