Voilà pourquoi François HOLLANDE ira en RDC

Des gorges chaudes, il y en aura. Des coulées cinglantes d’encre et de salive, ce sera la moindre des peines que se donneront l’opinion africaine et la presse du continent à l’annonce du voyage de François HOLLANDE pour le prochain sommet de la Francophonie en République Démocratique du Congo (RDC).

La suite après cette publicité

Grand rendez-vous pour les pays qui ont en partage la langue de Molière, le sommet des Chefs d’Etats et de Gouvernements de la Francophonie est une rencontre bilatérale et ne devrait pas être perçu comme une visite de courtoisie à un pays tiers que ce soit la RDC où à de quelconques dirigeants, comme l’a souligné Yamina BENGUIGUI, ministre déléguée en charge des Français de l’étranger et de la Francophonie, sur les antennes de RFI.

La Francophonie est donc un monde où tous doivent se retrouver pour discuter des problèmes communs. En d’autres termes, cette organisation est un lieu démocratique où le linge sale se lave en famille, et dans la droiture. Cependant, et ce n’est qu’un secret de Polichinelle, cet instrument permet à la Métropole-Mère de réunir autour d’elle les colonies et non les ex-colonies (être ex-colonie signifie que l’on se suffit à soi-même et qu’on n’attend pas l’obole d’un quelconque philanthrope).

Pourtant, la Métropole-Mère agit avec ses colonies en véritable père de famille. Comment un seul pays peut réunir tout ce monde africain autour d’une seule table et lui donner des directives? La Francophonie est donc la face cachée de la Françafrique qui continue de boucher de ses tentacules les trous d’aération du développement des pays africains. Un dirigeant centrafricain n’a-t-il pas souligné dans un documentaire intitulé The Ambassador que son pays constitue la caisse d’épargne pour la France pour son sous-sol truffé d’une richesse insultante en diamant et autres minéraux ?

Pour cette visite tant décriée par les organisations de droits le l’Homme, les dirigeants du pays des droits de l’Homme ont prit les devants. Ils obligeront Kabila-fils à montrer patte blanche, du moins, durant la période du sommet. Thierry MICHEL expulsé manu militari reviendra présenter son film sur le dossier Floribert CHEBEYA. François HOLLANDE lui-même rencontrera certains opposants.

Mais, et après ? Kabila-fils pourra remettre le feu aux poudres et jeter tout opposant qui broncherait dans les geôles. Tout redeviendra comme avant. Même si, comme l’a souligné Yamina BENGUIGUI, François HOLLANDE a pris la décision de « tout dire, et partout », il ne pourra pas caresser Kabila-fils à rebrousse-poil. Ce serait anti-diplomatique. Et parce que la RDC a ce que la France recherche : un sous-sol dont le fruit des entrailles est ce que François HOLLANDE doit pouvoir donner aux Français, tous les jours que Dieu fait. Il faut bien que les Français aient l’électricité en abondance et que leurs véhicules ne soient pas à cours de carburant, comme il leur faut aussi du cacao pour le chocolat de leurs enfants.

François HOLLANDE devra être très diplomate sinon les chinois ne sont jamais loin. Aux orties donc les machins du genre droits de l’Homme. Voilà pourquoi François HOLLANDE doit aller en RDC.

                                                                                                                                    

 

publicite


publicite

bktso1

Rialé est artiste-comédien et résidant a Ouagadougou.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page