Afrique du Sud: un syndicaliste tué et 12.000 mineurs licenciés pour grève sauvage

Photo AFP

Amplats, filiale d’Anglo American, numéro un mondial du platine,  a annoncé ce vendredi, le licenciement de 12 000 de ses 28 000 salariés, en grève sauvage sur le site de Rustenburg dans le nord de l’Afrique du Sud, au lendemain de la mort d’un gréviste tué par la police.

La suite après cette publicité

« Environ 12 000 employés ont décidé de ne pas se présenter (devant les conseils de discipline), de ne pas assister aux audiences, et ont donc été licenciés en leur absence », annonce un communiqué d’Amplats, filiale d’Anglo American, qui avait clairement menacé de licencier les grévistes refusant de comparaître devant les conseils de discipline.

Les grévistes, dont le mouvement ne respecte pas les procédures du droit du travail sud-africain, réclament 16 000 rands mensuels (1 450 euros).

Jeudi soir, un mineur a été tué dans des affrontements entre employés d’Amplats et policiers à Rustenburg. Des violences avaient déjà fait cinq morts en début de semaine.

publicite


publicite

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page