Gastronomie burkinabè : Restaurant Loboo, une adresse recommandée !

Un endroit bien propre pour savourer plusieurs spécialités. Ph.B24
Un endroit bien propre pour savourer plusieurs spécialités. Ph.B24

Situé au cœur du quartier Koulouba de la ville de Ouagadougou,  le restaurant « Loboo », qui signifie « joli », est un restaurant à forte coloration africaine par ses spécialités qu’elle propose à sa clientèle du lundi au dimanche. Dans ce cadre propre et enchanteur aux couleurs attirantes orange et verte qui reflètent gaieté et joie, vous attend l’accueil chaleureux et … délicieux du personnel de « Loboo ».

La suite après cette publicité

Une cuisine de toutes les délices et spécialités

Au restaurant Loboo, une cuisine forte d’une dizaine de restauratrices assure . Les responsables ont reçu une formation dans la sous-région ouest africaine pour se faire la main. Conséquences : plusieurs spécialités de ces pays voisins du Burkina Faso sont proposés à déguster au palais. Le foutou d’igname et d’aloco, l’attiéké, le placali, le keep guèn, pour ne citer que ces délices-là, ne demandent qu’à être savourés.  Les spécialités burkinabè comme le babemda, le gonré, le zamanin, le benga et le tô demandent également de ne pas les oublier !

Propreté, rigueur, serviabilité: les mots-clés d’une adresse à noter

Selon Monique Gouba et Mariam Zerbo, les deux responsables du restaurant, tout commence à 5h du matin pour le marché et le nettoyage des lieux de préparation. Ensuite vient le travail de la préparation proprement dite qui est le plus gros travail. Là, la rigueur est de mise concernant la propreté des condiments et celle corporelle des femmes.

Et le savoir-faire de ces femmes donne une saveur spéciale aux plats du restaurant Loboo, constituant ainsi une marque déposée de la maison, « spécialités Loboo ». Et pour une qualité de prestation, les deux responsables ont reçu, chacune une formation complémentaire. La première au Sénégal et la seconde en Côte d’Ivoire afin de perfectionner leur savoir-faire en matière gastronomique. La dernière phase est celle de service des clients à partir de 11h.

DSC03037A cette étape, des garçons prennent la relève épaulés de quelques filles et femmes. Mais une personne qui était au four et au moulin a attiré notre attention. Il s’agit de Loboo elle-même, la responsable des lieux.

« Je veux que mes maris se sentent comme s’ils étaient dans leur salon »

Pour Loboo Diallo, puisque c’est ainsi qu’elle se nomme, l’essentiel est que ses clients, affectueusement appelés « mes maris de jour » pour les hommes et « mes coépouses de jour » pour les clientes, se sentent bien comme s’ils étaient dans leurs salons.

Fidèle client depuis cinq ans

A un restaurant comme Loboo, on ne manque pas rencontrer des clients fidèles dont l’avis compte beaucoup. Au fil du temps, la qualité du service aidant, le restaurant a su tisser une relation de confiance avec des clients dont la fidélité est remarquable, surtout quand ils ne sont pas des moins connus. Daouda Sané, journaliste animateur à la TV BF1 et à la radio Nostalgie que nous avons rencontré par hasard dans ce restaurant, a laissé entendre qu’il mange dans ce restaurant depuis plus de cinq ans.

Daouda Sané, un fidèle client parmi tant d'autres qui apprécient les services du restaurant Loboo. Ph.B24
Daouda Sané, un fidèle client parmi tant d’autres qui apprécient les services du restaurant Loboo. Ph.B24

Jusque-là, le service et la qualité des mets lui vont à merveille. L’accueil, la propreté des lieux, le service, la qualité des mets et l’argent à débourser (eh oui !) n’ont fait que renforcer la fidélité de nombreux clients à l’instar de Daouda Sané. Des agents de banques, sociétés et entreprises de place ayant requis l’anonymat ont apprécié la qualité de prestation de ce restaurant qui leur livre les plats au service. Chez Loboo, il existe une possibilité d’emporter des plats au cas où on serait pressé. Lire la suite sur le site Gastronomie

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page