3e Journées culturelles et économiques burkinabè du Canada : Beauté et partage

Les  3e Journées culturelles et économiques burkinabé (JCEB) du Canada se sont tenues du 31 octobre au 3 novembre 2013 à Montréal. Initiées depuis 2010 par l’Agence Fleur d’Orchidée que dirige Sylvie Guiguimdé, ces journées ont cette année eu lieu sous le thème de « la violence faite aux femmes et aux filles ».

La suite après cette publicité
Sylvie Sylvie Guiguimdé, promotrice de l’Agence Fleur d’orchidée, entourée des Miss Canada 2013 (Ph : B24)
 Sylvie Guiguimdé, promotrice de l’Agence Fleur d’orchidée, entourée de Miss Canada 2013 et de ses dauphines (Ph : B24)

Placée sous le haut patronage d’Adrien Koné, ambassadeur du Burkina au Canada et sous le parrainage de Jean R. Guion, Président de l’Alliance Francophone et du CISAB, cette 3e édition qui s’est tenue pendant 3 jours a été l’occasion de faire mieux découvrir « le Pays des Hommes intègres »  aux Canadiens.

Le 1er novembre a vu se dérouler une table ronde sur les opportunités d’investissements au Burkina Faso. Cette activité a été une véritable occasion d’aborder les questions touchant à la SCADD (Stratégie de Croissance Accélérée et du Développement Durable), le climat des affaires au Burkina, les enjeux environnementaux et sociaux de l’exploitation minière  vus sous la responsabilité sociale des compagnies minières et enfin, la promotion du Faso comme destination touristique de choix.

Les prix d’excellence de cette 3e édition

 L’innovation majeure de cette 3e édition a été la remise de prix d’excellence à des Burkinabè s’étant illustrés dans divers domaines d’activités.

 – Entreprenariat féminin : Adrienne Coulibaly  (Ottawa), pour son entreprise de beurre de karité

Musique :  Amadou Kienou (Toronto), virtuose du djembé

Sport : Etalons de Montréal

 

Le thème de cette 3e édition a été valorisé par une projection cinématographique suivie de débat avec le film « Fleur du désert » de Warris Dirie. Ce film poignant traite de la pratique condamnable de l’excision encore malheureusement très d’actualité en Afrique.

Leila Biabantantou, la plus belle !

L’acte majeur  de ces journées a été sans conteste le Gala Miss Burkina Canada qui s’est tenu le samedi 2 novembre. Cette soirée haute en sons et couleurs a permis au public venu nombreux de voyager à travers la beauté, la musique, le conte et la bonne humeur africaine !

Rivalisant de beauté, d’intelligence et de talents, les dix candidates à la Couronne ont tenté de convaincre le jury présidé par Sonia SONY. Le choix final s’est porté sur Leila Biabantantou, élue Miss Burkina Canada 2013 avec comme première dauphine Audrey Korsaga et seconde dauphine Chloe Chevalier.

Le dernier acte de ces Journées culturelles et économiques burkinabè du Canada (JCEBC) a été un tournoi de football réunissant les Étalons de Montréal et plusieurs équipes canadiennes dont celle de la Gendarmerie Royale du Canada, d’Ubisoft et du Gabon.

Pari réussi pour l’Agence Fleur d’orchidée et sa promotrice, la Burkinabé Sylvie Guiguimdé, pour qui l’établissement d’un pont culturel et économique entre la mère patrie et l’Amérique du Nord est devenu le cheval de bataille quotidien.

Loumé Diallo

Correspondante à Montréal

Pour  Burkina 24 

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page