Diaspora : Doléances de 13 Burkinabè d’Italie à la CENI et au gouvernement burkinabè

Des Burkinabè vivant en Italie, par la lettre ouverte qui suit, proposent un mémorandum à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et au gouvernement burkinabè sur le vote des  Burkinabè de la diaspora en 2015. Ils souhaitent que la carte consulaire ne soit pas le seul document pouvant servir à l’élection présidentielle. Ils disent également s’opposer à toute modification de l’article 37 de la Constitution burkinabè. 

La suite après cette publicité
-

Mesdames et Messieurs,

 Le 18 janvier dernier, journée nationale de protestation chez nous au Burkina Faso, nos compatriotes de l’intérieur, par une inédite marche, ont blâmé les politiques du gouvernement du Président Blaise COMPAORE et exprimé leur soif de l’alternance politique.

En effet, en cette date, le peuple Burkinabè dans toute sa composante (société civile, syndicats et partis politiques de l’opposition) s’est mobilisé pour dénoncer les maux qui minent notre société et les tentatives impopulaires et inconstitutionnelles du gouvernement d’instituer un sénat et de modifier notre constitution, notamment l’article 37, afin de permettre au Président Blaise COMPAORE de se représenter en 2015.

Nous, collectif de burkinabè vivant en Italie, considérant ces projets comme des menaces pour la cohésion sociale dans notre aimable pays et victimes de la marginalisation, par cette présente voulons marquer notre solidarité au peuple burkinabè pour la légitime lutte qu’il mène et revendiquer nos droits à la citoyenneté burkinabè.

 Mesdames et Messieurs du gouvernement et de la CENI, Excellence Monsieur le Président du Faso, nous vous transmettons cette lettre qui résume l’état d’âme et les préoccupations des millions de vos compatriotes qui vivent à travers le monde en général et singulièrement les milliers de Burkinabè vivant en Italie.

 Honorables Mesdames et Messieurs, Excellence Monsieur le Président du Faso, tout en vous priant de bien vouloir recevoir nos distinguées considérations, nous vous supplions d’écouter et d’entendre nos cris de coeur.

 Ci-joint le mémorandum.

 Ampliation à l’ambassadeur du Burkina en Italie

 LE MEMORANDUM

 A titre de Burkinabè vivant à l’étranger, nous exigeons du gouvernement burkinabè :

 1. Que le vote de la diaspora soit effectif en 2015, celui-ci étant l’expression de la citoyenneté de tout individu.

 2. Que la carte consulaire biométrique ne soit pas considérée comme unique document d’identité pour accéder aux urnes.

 3. Que les documents comme le passeport, la carte consulaire classique, l’attestation de nationalité, la CNIB… soient considérés valables pour l’accomplissement du vote.

4. Que l’ambassade prenne des dispositions pour informer la majorité des Burkinabè au sujet des questions concernant le recensement et l’enrôlement pour une majeur participation des compatriotes aux opérations de vote.

 A titre de Burkinabè soucieux de la justice sociale, de la paix chez nous et rêvant d’une nation démocratique fondée sur des valeurs républicaines :

 1. Nous restons fidèles à notre position exprimée dans notre lettre publiée le 16 juillet 2013 sur Burkina24 et disons non à l’instauration d’un sénat qui n’est autre que la énième institution pour dilapider les maigres richesses du pays.

» » » Lire aussi : Burkina : « le sénat de la discorde et de la démesure »

 2. Nous nous opposons catégoriquement à toute tentative de modification de l’article 37 de notre constitution, car nous considérons une telle manœuvre assassine de la démocratie.

 3. Nous dénonçons l’impassibilité du gouvernement face aux maux comme la corruption, l’impunité, l’insécurité… qui minent notre société.

 Italie le 20 janvier 2014

 Le collectif de burkinabè en Italie

 Les signataires (les noms ci-dessous sont des représentants régionaux)

COMPAORE Boureima Tél : 0039- 3209372164

BANGAGNE Issaka Tél : 0039-3297180970

SARE Youssouf Tél : 0039- 3204166782

GUENE Tidiane Tél : 0039- 3285799277

COMPAORE Passida Stanislas Tél : 0039- 3895132650

SARE Yacouba Tél: 0039- 3206450586

GUEBRE Ousmane Tél: 0039- 3276986272

PARE Raymond Tél: 0039- 3288975867

GUEBRE Nourou Tél: 0039- 3200558315

MALGOUBRI Moumini Tél: 0039- 3405597057

SARE Mahamadi Tél: 0039- 3319060753

GOUEM David

GUEBRE Moustapha Tél: 0039- 3202136217

NDLR : Le titre est de la Rédaction B24

publicite


publicite

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

22 commentaires

  1. evitons de parler de referendum en Afrique.Oumar Bongo aimait dire que les urnes n ont jamais fait partir un President en Afrique a moins que celui ci decide de partir.Je suis apolitique mais c est une remarque.On doit conjuguer le verbe manger a toutes les personnes.C est ca aussi la democratie.Merci

  2. la ceni appartient a blaise lors des elections les urnes sont tjrs boure d,avance.pas de referendum on veut son depart

  3. Merci M. Coulibali pour 7 remarque. je suis apolitique, mais la question de la paix pour un pays concerne tout le monde. j'ai honte et je regrette ceux qui sont incapable de donner des explications convaincantes et qui passent leur temps ? parler mal ? leur fr?re burkinab? qui a, ? juste titre ? donner son point de vue…..

  4. Mr Moustapha,
    Si ns sommes tous chaque fois hors sujet comme toi,il y aura point progres o Burkina.l’utilit? de la biometrie n’est pa mise en cause mais c’est une solution alternative qui est propos?e, en plus la biometrie coute tr?s chere parce que le systeme a donn? le march? ? son proche sinon quand estce que l’appel d’offre a ?t? lanc? ? tous? Voil? ns jeunesse,ns ne voulons plus cautionner l’homicide du futur.E pui etant donn? que c? l’agriculture, le socle du developpement meme en Europe, quel est le mal?Vs n’avez pa encore evolu? ds ce monde moderne.

  5. nous sommes avec vous le droit de vote de la diaspora est d’actualit? et nous soutenons cela si non ceux, on ne dirait qu’ils sont des burkinab? oubien?

  6. Mr Badini, je pense que vs vs prenez comme un intellectuel alors que c’est une pure prevarication de titre car il faut situer le probleme dans son contexte. vous oubliez que ns avons devant ns des dirigeants qui confondent tous ,alors vouloir faire distinction entre dol?ance et exigence ds ce contexte est une ignorance retentissante.pensez ? vs retirez des griffes de ces predateurs du peuple. Ns n voulons pas du senat ni de la mod.art37 ./.

  7. Burkinab? de l’?tranger qui ?tes all?s chercher de meilleures conditions de vie, je vous comprends.Ici,nous manquons en majorit? terriblement d’?coles, de routes, de structures sanitaires, de logements et mangeons ? peine un repas par jour. Cette majorit? c?toie une minorit? d’hommes et de femmes forts sinon une famille et son clan qui ont leurs enfants dans les plus grandes ?coles de l’occident,qui logent dans des bunkers, qui construisent des c?libat?riums dans tous les quartiers de ouaga pour les louer aux pauvres, ils mangent au minimum 3 repas par jour,ils se soignent ? l’?tranger, les mines d’or les appartiennent,les terres cultivables des pauvres paysans sont accapar?es par eux pour exploitation, bref, c’en est trop en 27 ans.s.v.p, Le peuple veut se lib?rer. Que faire d’un r?f?rendum qui permettra ? nos populations rurales de voter avec des consciences achet?es?Que faire des urnes bourr?es ? l’avance qui permettront ? une famille de r?gner ? vie sur un pays? un r?f?rendum qui co?tera, ensuite une ?lection pr?sidentielle qui co?tera, un s?nat qui co?tera.Franchement!

  8. Mr Moustapha croit qu’il est superieur a un cultivateur, mais combien cette mentalite ruine l’Afrique? qu’on se reveille car l’arogance conduit a l’ignorence.il vaut mieu se taire quand on ne maitrise pas le sujet. faites plutot des recherches sur ce qu’apporte la diasporat au continent africain. et d’ailleurs, la politique n’appartient a personne.

  9. Tout citoyen est libre de s exprimer. Demander que le passeport soit admis au vote c est normal. Au fait dans la sous r?gion c est seulement au Burkina que ce document co?te 50000 pour 5 ans. Du reste si vous estimez que les burkinab? de l Italie sont des paysans c est d?j? bon car la premi?re activit? du Burkina est l agriculture . Ce sont des paysans honn?tes et courageux et disent haut ce que vous pensez bas car vous pr?f?reriez des raccourcis illicites.

  10. ce ne serait pas aberant de vouloir un referendum apres 27 ans de pouvoir? ce qui pensent ainsi devraient avoir honte de l’exprimer.

  11. peuple burkinab?,burkinab? de la diaspora si nous aimons notre pays nous devons ecarter l id?e de la rue,de la petition et accepter le referendum qui nous profitera tous

  12. messieurs les confr?res de la diaspora italienne vous nous donner l impression de petit esprit sinon vous ne pouvez pas revendiquer que vous ne m?ritez m?me au pays c est une pi?ce qui sert au vote or l expression dol?ance ne tient pas

  13. M?me au pays cela n’est pas possible n’en parlons pas de la diasporas. Si vous vous pr?occuper de comment faire pour pouvoir voter Zeph ne vous inqui?ter pas 2015 est encore loin on aura le temps de trouver une solution

  14. vous parlez de maigres richesses de quoi voulez vous parlez ?vous avez pas honte si le burkina peut pas mettre au service du pays un milliard par an alors partageons le pays donc le senat se mettra en place

  15. M?me au pays cela n’a pas ?t? adopt? n’en parlons pas de la diasporas. Si vous ?tes pr?t a d?bloquer les fonts pour financer les mesures de contr?le pour qu’il n’y ait pas fraude nous au pays on valide. Enfin je suis vraiment heureux que les paysans de l’?tranger s’int?ressent a la politique

  16. On ne peut ?tre partissan de la paix, se soucier de la coh?sion social et s’opposer fermement ? l’unique solution qui semble ?viter un ?ventuel affrontement c’est ? dire le referendum

  17. Merci pour la lettre mais ne confond? pas une doleance a une exigence quand on s adresse a un etat et pour votre propre information le president du faso a pri des dispositif afin de ne marginalis? aucun burkinab? de la dispora et pour ce qui est des election la ceni nous a montrer ses competence lors des election coupl? pass? donc nous ne doutons aucunement de leur competence pour le referendum et les elctions a venir

  18. quand vous parler de dilapider nos maigre ressource cela me fait rester perplexe car si on analyse bien vos demandes on se rend compte que vous ignorer l’utilit? de la biom?trie; SVP aller cultiver vos champs et laisser les politiciens faire leur boulot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page