Arba Diallo: « Si le MPP reste dans l’opposition, on s’attend à ce qu’il joue le jeu »

Hama Arba Diallo (Ph : B24)
Hama Arba Diallo (Ph : B24)

L’arrivée des démissionnaires dans les rangs de l’opposition et les ambitions présidentielles affichées par ceux-ci, avec leur nouveau parti, suscitent des interrogations quant à la cohésion de l’opposition, dans la perspective de 2015. Pour Arba Diallo, « si Roch et le MPP restent dans l’opposition, ils devraient jouer le jeu ». Le jeu d’une sorte de primaire interne à l’opposition, pour dégager le candidat le mieux placé.

La suite après cette publicité

Depuis Addis-Abeba où il participait à une rencontre en marge du sommet de l’Union africaine, le député-maire de Dori est revenu sur les raisons de l’accueil « chaleureux » réservé par l’opposition aux démissionnaires. Dans cet extrait de l’entretien qu’il a accordé à un groupe de journalistes, dont un journaliste de Burkina 24, celui qui est arrivé deuxième à l’élection présidentielle de 2010 estime que pour l’instant, le plus important c’est de faire respecter la constitution.

Le 18 dernier à la marche, ceux qui ont fait défection au CDP étaient là et ont été accueillis à bras ouverts. Comment expliquez-vous le revirement de situation de la part de ces personnes là envers le CDP ?

Il vaut mieux peut-être leur demander, puisque moi je ne suis pas parmi eux.

Mais nous, nous considérons quand même que l’engouement qui a été constaté le 18 janvier traduit vraiment le sentiment que les gens ont par rapport non seulement à la révision de la constitution mais également par rapport à la mise en place du sénat.

Donc tous ceux qui hésitaient, tous ceux qui pensaient que le Président, après les marches du 29 juillet, avait compris et qu’il s’était engagé à ouvrir un dialogue, ont été surpris.

Je ne sais pas par où est-ce que le régime a pu passer pour penser que les gens avaient baissé les bras par rapport aussi bien à la révision de la constitution que par rapport à la mise en place du sénat.

A Dori nous étions très surpris par ce qui est arrivé parce que je dois vous avouer que j’étais à Dori mais je n’ai pas assisté à la conférence de presse parce que la conférence de presse qui avait été programmée initialement a été annulée et à notre grande surprise le chef de l’État, une heure après, a décidé quand même de convoquer la presse et pendant qu’il convoquait la presse moi j’étais déjà en route pour l’aéroport.

Pour nous on considérait vraiment que les propos qu’il avait tenus après la marche du 28 juillet montraient clairement qu’il avait compris. Et donc on ne comprend pas du tout ce qui se passe.

Comment comprendre l’attitude de l’opposition qui accueille si facilement ceux qui ont fait défection au CDP quand on sait que ces gens-là ont pendant longtemps spolié et brimé le peuple?

Nous faisons partie de la population. Nous aussi nous avons également été emprisonnés. Mais la politique, c’est la politique. Nous les connaissions.

On avait dans le temps milité avec ces gens-là. Nous étions ensemble au conseil national de la révolution pour certains d’entre eux et pendant un bon bout de temps nous avons partagé ensemble des ambitions que le conseil national de la révolution avait au niveau du Burkina.

Nous sommes partis du système, nous avons quitté le CNR et le gouvernement parce que nous n’étions plus d’accord avec ce que le gouvernement faisait entre-temps.

Nous nous pensons que celui qui aujourd’hui se lève, qu’il soit à Baskuy ou bien à Tanghin Dassouri et dit qu’il est contre la révision de l’article 37 et la mise en place du sénat, nous le considérons comme étant des partisans, comme des personnes avec lesquelles a priori on pourrait travailler.

C’est pour cela que nous leur avons dit: vous êtes les bienvenus.

Mais n’y a t il pas lieu que ces gens-là rendent compte d’abord avant une quelconque collaboration

Dans tous les cas nous nous représentons les partis politiques. Ils nous ont expliqué, nous connaissons la situation. Ce n’est pas du jour au lendemain qu’on s’est retrouvé avec ces garçon là.

On les connaissait, on voyait ce qu’ils faisaient on a vécu un peu leurs turpitudes. Mais nous on s’est dit qu’à partir du moment où eux-mêmes viennent et disent voilà ce qui s’est passé, nous pouvons travailler ensemble.

Nous savons qu’il y a les autres éléments de leur dossier mais ce n’est pas à nous d’évoquer cela. Nous disons qu’en son temps il appartiendra aux militants du CDP de laver le linge sale en famille.

Pour ce qui nous concerne nous sommes de l’opposition, nous sommes opposés à tout ce que le CDP faisait y compris avec eux et maintenant qu’ils se démarquent du CDP et qu’ils disent qu’ils se mettent dorénavant de notre côté, qui est le bon côté, nous disons alléluia.

Avec ces démissionnaires et leur nouveau parti le MPP dans vos rangs, ne pensez-vous pas, comme certains le pensent, que c’est un cheval de Troie qui a été introduit au sein de l’opposition pour la fragmenter?

Ils ne sont pas encore reconnus officiellement, ils n’ont pas encore de récépissé et ils ne peuvent pas encore faire de démarches politiques en direction de qui que ce soit tant qu’ils n’ont pas un récépissé.

Nous, nous disons que nous sommes tous des adultes. Le moins que l’on puisse dire est que tous ces gens là, on les a connus depuis les années 70 et on a milité ensemble dans tel ou tel groupe ou groupuscule ou syndicat. Donc ce sont des gens que nous connaissons qui nous ont fait du tord.

On n’oublie pas mais en politique ces tords là ne sont rien par rapport à l’intérêt national. Pour nous, c’est la politique et en politique on peut changer d’avis et si on change d’avis pour la bonne cause dans la bonne direction, objectivement il faut voir cela en face et voir comment est-ce que l’on peut faire avancer les causes fondamentales sur lesquelles nous sommes d’accord.

Apparemment un brèche est en train de s’ouvrir au sein de l’opposition pour 2015. Pendant que tout le monde pensait que l’opposition allait en rang serré pour avoir des chances d’obtenir l’alternance, on a déjà vu le PAREN se positionner pour 2015. N’est-ce pas une faiblesse déjà au sein de l’opposition?

Non. On n’a rien arrêté à ce niveau. Le PAREN s’est déclaré, Ablassé Ouedraogo s’était déjà déclaré presque un mois et demi ou deux mois de cela. Mais nous nous pensons que c’est une procédure qui est tout à fait normale.

Peut-être qu’il y aura d’autres candidats, mais le principe qu’on avait toujours retenu au niveau de l’opposition c’est d’aller dans une sorte de primaire qui permettrait de dégager celui de l’opposition qui est le mieux placé et alors au deuxième tour on irait tous comme un seul homme derrière celui qui serrait le mieux placé.

Mais si le CDP ne s’entend pas dans ses propres rangs, souffrez que nous qui représentons quand même 35 à 36 partis différents, ne puissions pas toujours suivre le même mot d’ordre.

Chacun de ces partis a été constitué, a ses objectifs, a ses états-majors. C’est bien qu’on trouve une plate-forme sur laquelle on s’entend, en attendant que la course soit ouverte et la course n’est pas ouverte.

Seulement on se dit que le mandat normal du président Blaise Compaore finit en fin 2015 et que d’ici là on a le temps de se concerter et d’arrêter une position qui permette quand-même à l’opposition d’avoir une bonne prestation.

Mais est-ce qu’avec l’arrivée des démissionnaires, ça ne bouscule pas un certain ordre au sein de l’opposition ou peut-être même, est-ce que ça ne ravit pas la vedette à certains opposants de longue date, d’autant plus que Salif venait de déclarer que Roch sera candidat, qu’il sera président même?

Un parti politique est un parti politique. S’il se crée c’est qu’il a des ambitions et moi je pense que la moindre des choses qu’on pourra faire c’est continuer à discuter et essayer de trouver une plate-forme commune comme on l’avait d’ailleurs fait en 2010.

En 2010 on avait quand même demandé à tous ceux qui partageaient un certains nombres d’idéaux de se mettre ensemble et que le candidat qui réunirait les meilleurs conditions serait soutenu par tout le monde. Si Roch et le MPP restent dans l’opposition, nous on s’attend à ce qu’ils jouent le jeu.

Peut-être qu’on va aller aux primaires, on va aller ensemble dans un premier tour, parce que pour nous, le plus important c’est quand même faire respecter la constitution en battant Blaise. Il faut le battre coûte que coûte.

Si on le bat et on le met en ballottage, le reste maintenant nous nous pensons qu’il faut accepter le verdict des urnes. Le mieux placé sera le candidat derrière lequel nous allons tous nous aligner jusqu’à ce qu’il gagne.

Justin Yarga

Pour Burkina 24

publicite


publicite

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Articles similaires

32 commentaires

  1. ARBA DIALLO evite de creer de l’amalgame pour le moment parmi l’opposition en contournant la verit?. sinon il connait bien ces gars: ce sont des boulangers, des hommes pas dignes de confiance qui sont pretS ? trahir ? n’importe quel moment. c’est pour cela il evite de parler trop, et evoque l’id?e de primaires dans l’opposition. croyez-vous que si des primaires se font dans l’opposition, ROCK va passer? ils auront contre eux toute l’opposition! ARBA c’est un vieux sage. la 1ere priorit? ce serait de mettre hors etat de nuire ceux qui vilipendent la nation et leur organisation:le MPP.

  2. les ga soyons s?rieux, cette histoire du MPP c’est du faux. comment pendant qu’il etait au affaire ils n’ont pu faire pour nous jeunes, c’est aujourd’hui etant vieux et ne jouissant pas de tout les facult?s intelectuelles qu’ils pourront faire quelque pour nous. ils veulent juste saboter notre avenir; disont non au MPP

  3. Mr Arba c’est vrai ne devancez pas l’iguane dans l’eau comme la dit mon fr?re c’est vrai que vous avez milit? ou v?cu avec ces gens mais je vous informe que ce sont des cam?l?ons et ils vont vous trahir apr?s et la ca sera trop tard car on ne pourra y rem?dier donc je vous sugg?re la prudence et la vigilance dans vos propos merci

  4. Grand p?re Diallo pardon laisse affaire de pr?sidence et vient nous prodiguer des conseils qui nous seront utiles dans notre vie future. D’avance merci grand p?re

  5. Bonne analyse!
    SEUL,ON EST RIEN.
    TOUS,ON FORME UN.
    Celui qui pense que seul, il est capable n’a pas besoin de venir ? la place de la r?volution.

  6. Mais oui m?me ARBA DIALLO sait que l article 37 est modifiable mais il fait semblant il peut se rassurer aussi qu il n aura m?me pas de ballotage aux urnes avec le cdp soit le cdp gagne ou il gagne

  7. En toute sincerit? rester avec le cdp et blaise serait encore mieux pour nous jeune que de vadrouiller avec le mpp qui n est ni credible ni rassembleur mais diviseur du peuple

  8. L'id?e d'aller par parti au 1er tour est payant, surtout en Afrique. Vous savez qu'en Afrique et meme au Burkina, les gens votent r?gion, votent ethnie; groupe-socio. Il faut egalement tenir compte que l'election est a 2 tours si un n'arrive pas a se faire plus de 50%. Supposons, pour simplifier, que l'opposition ait un candidat pr?sident par r?gion et par groupe socio, c'est le meilleur moyen d'ass?cher les voix au d?triment du CDP le contraignant soit a perdre, soit a aller au 2eme tour; l'avantage en plus c'est que cela r?concilie et les partis d'opposition entre eux et les militants d'opposition entre eux; au 2eme tour; c'est en bon enfant que l'on s'associerait pour battre le CDP.

  9. celui qui s’allie ? un voleur du peuple sera trait? comme un ennemi du peuple. si vous mettez le peuple sur le bas cot? pour prendre des decisions crues, ? deux ou ? trois, ces decisions non seulement seront consider?es comme non valides et mais aussi vous serez jug?s par par le peuple ? travers cette meme constitution que vous avez pi?tin?. ce qui est faisable par constitution est faisable. et seul le peuple peut decider autrement.

  10. bravo ? l’opposition pour votre grandeur d’esprit.unitile d’ecouter les detracteurs de votre union.

  11. Pourquoi faire semblant que l’on s’aime alors qu’on ne s’aime pas. Nous sommes toujours les premiers a retourn? notre veste et tu veut qu’on s?unit??? Non soyons qu’a m?me s?rieux chacun dans son chacun c’est mieux; on se connait l? on sait qui est qui!

  12. voyons d’abord le cas du r?f?rendum avant de parler de votre soit disant association de l’opposition .ouvrez les yeux et allons au r?f?rendum car marcher n’est pas toujours la solution .au lieu d’appeler ? des marches , appeler donc vos militants ? aller au urnes pour en finir avec cette histoire

  13. Le mieux pour nous jeunes et ce qui nous profitera tous c est d ?tre toujours qvec le cdp que de se rallier au mpp

  14. C est a partir de la proposition de M.ARBA que nous saurons reellement si le mpp est n?e pour leur propre inter?t ou pour l inter?t du peuple

  15. AVIEZ vous peur du MPP ? il voit d?j? que le MPP est venu boulevers? tout au sein du CFOP ,maintenant ils ont la trouille car ils voient d?j? leur force r?tr?cie face au MPP .

  16. Mr ARBA n’allez pas vite en besogne !r?glons d’abord les probl?mes qui sont d’actualit? .en ce concerne votre vision ,ca ne tient pas car actuellement c’est la course au pouvoir .quel parti n’aimerais pas brigu? un mandat pr?sidentiel ?

  17. DIALLO se d?voue pour mettre en place l’?quilibre de la terreur; cependant le MPP ne veut pas jouer au ?quilibriste

  18. Bravo Mr DIALLO, vous avez fait une tr?s belle intervention; cependant comment pouvez forcer des personnes qui sont habitu? seulement qu’a parler ? se taire et ?couter???

  19. au moins toi tu comprends les urnes pour tout rendre clair les discours on veut pas on veut pas!!!!c est ac?phale politiquement alors les urnes ou rien !!!!!!

  20. Moi je trouve la th?se de Arba Diallo contradictoire,vous dites que vs etes contre la modification de l’article 37 et la mise en place du senat et vs dites encore que vs aller le mettre en ballotage dans urnes, on vs comprend plus . ou bien vs accept

  21. Je suis desol? mais vous ne battez pas Blaise. Blaise respecte la constitution, s’ il perd le r?f?rendum il va tranquillement comme la loi le pr?sinscrit

  22. Vous aussi c’est lamentable de votre part de demander a ce que les bon s’aligne derri?re les m?diocres. MPP il faut rester vigilant car ces personnes cherchent a vous exploit

  23. Mr DIALLO il faut accepter que vous ?tes m?diocre. Vous ?tes la depuis des lustres et ce n’est qu’en 2010 que vous commencer a vous unir. Le MPP a lui seul comme salif la si bien souligner d?tr?nera blaise et vous allez rester bouche b?. Vous aurez la honnnnnnte

  24. est ce seulement entre vous opposants politiques que les primaires se feront ou la population opposante participera?sinon moi je vais au cdp si mon candidat n est pas choisi ?a c est clair alors faite bien oh!!!!!!!!!

  25. Il faut battre blaise co?te que co?te selon Mr DIALLO. je tiens a pr?ciser que si l’opposition n’a que pour objectif prioritaire le fait de battre blaise cela reste a d?sirer. Il faut que vous laisser vos veille rancune et penser franchement a ce que vous compter faire pour le pays. Surtout il ne faut pas attendre quand on sera pr?sident pour se mettre maintenant a penser a la jeunesse.

  26. voici un opposant politique digne,il pr?f?re affronter son adversaire dans les urnes que de le fuir.Mais d’autre pr?f?re l’?viter,honte a eux et a leur militant.

  27. et voila ce qui va donner un peu de saveur a ce th??tre d opposition dans la vie politique de notre pays sinon c est ?a le combat de zeph celui de pouvoir se maintenir chef de fil ,zeph rock arrive d?h!!il est dangereux fait!!!!

  28. alors zeph a chaud car roch n est pas venu pour regarder les gens il veut front avec le blaiso or son cul est petit pour se front chose qu il ignore ,l opposition est donc morte car le gnaga interne va d?buter bient?t dans la recherche de ce candidat unique d?h!!!!!!!!!!

  29. Vous ?tes un exemple pour les nouveaux opposant, car vous exclu pas la candidature de Blaise en 2015,vous pr?f?rez le confront? dans les urnes,que dans la rue.Que Dieu vous b?nis.

  30. en tout cas un candidat pour l opposition mais loin de toi !!! on voit rock mais opposition burkinab? elle n a pas encore pouss?e dent elle veut croquer os,un candidat ou quoi pas pour battre le cdp !!!!!!!

  31. Il serait tr?s dificile ? notre opposition de s'entendre sur une meme plate-forme car tout le monde a des ambitions de briguer la magistrature supr?me.Moi, personnellement je pense que le temps restant pour l'opposition de se concerter est restreint.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page