Réparation chirurgicale des mutilations sexuelles féminines: le premier hôpital ouvre ses portes à Bobo Dioulasso

-

Le 1er hôpital de réparation chirurgicale des mutilations sexuelles féminines (MSF), situé à Bobo-Dioulasso au Burkina Faso, ouvrira ses portes le 7 mars prochain, selon une déclaration publiée par l’ONG Clitoraid, basée aux États-Unis.

La suite après cette publicité

Chantal Compaore, première dame du Burkina Faso, présidera le 7 mars prochain la cérémonie d’ouverture du premier hôpital de réparation chirurgicale des mutilations sexuelles féminines, dans la ville de Bobo Dioulasso. Un hôpital construit grâce à des dons et aux efforts de bénévoles du monde entier.

Bénéficier du soutien et de la présence de Chantal Compaore le 7 mars sera une façon unique de célébrer cette ouverture ! », a déclaré Nadine Gary, directrice de la communication de Clitoraid. « Elle s’est toujours exprimée avec fermeté contre l’horreur des MSF, et nous serons honorés de sa présence. »

D’après Mme Gary, des centaines de femmes sont déjà inscrites sur la liste d’attente de Clitoraid pour bénéficier de l’opération chirurgicale qui sera gratuite pour toutes les femmes qui la demanderont.

« Leur attente est presque terminée », a indiqué Nadine Gary. Selon ses déclaration, le nouvel hôpital, baptisé le « Kamkaso » ce qui signifie « la maison des femmes » a été surnommé « l’hôpital du plaisir » puisque l’intervention « permettra de restaurer leur dignité féminine ainsi que leur capacité a éprouver le plaisir physique, ce qui leur avait été enlevé contre leur gré. »

Source: APO

publicite


publicite

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Articles similaires

3 commentaires

  1. enfin,le rem?de de l’excision trouv?. les femmes victimes de l’excision retrouveront leur orgasme et le plaisir dans la sexualit?. merci docteur FOLDEN

  2. Gratuit? Chaque op?ration prend combien de temps? ? multiplier par au moins 8 millions; on en a pour combien d’ann?es?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page