Reconnaissance officielle de la tombe de Thomas Sankara : Le délibéré renvoyé au 2 avril 2014

Le verdict sur la reconnaissance officielle du lieu de sépulture du Président Thomas Sankara, qui devait être rendu ce 5 mars 2014 par la Chambre civile du Tribunal de grande instance de Ouagadougou, a été renvoyé au 2 avril 2014.

La suite après cette publicité
-

Le tribunal a demandé l’ajout de cinq nouvelles pièces au dossier afin de pouvoir rendre sa décision. En rappel, le dossier avait été examiné le 22 janvier 2014 et le verdict avait été prévu pour ce 5 mars.

L’assignation en reconnaissance officielle du lieu de sépulture du président Sankara, demandée par  les enfants du défunt, Philippe et Auguste,  et  de sa veuve Mariam Sankara contre l’Etat burkinabè,  a été enregistrée depuis le 21 octobre 2010.

Pour plus de détails, cliquez : Reconnaissance officielle de la tombe du président Sankara : Rendez-vous le 2 avril prochain

publicite


publicite

Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

6 commentaires

  1. Je partage la grande peine de la famille SANKARA et au-del? de tous ceux qui, dans leur souffrance, auraient besoin du courage de SANKARA. D’ailleurs, d’une certaine fa?on, SANKARA ne mourra jamais car il reste un « passeur de courage », qui transmet l’?nergie ? tous ceux qui doutent de la n?cessit? de tenir bon face aux causes qu’il faut d?fendre. Sa le?on de vie est universelle dans le temps et dans l’espace.
    Il a tenu l’Afrique et le Burkina Faso en particulier par fid?lit? ? son combat pour donn? sa vie ? ses fr?res africains et Burkinab?, il a eu le courage d’oser l’espoir de la r?conciliation pour un Afrique d?chir? par les colonisateurs et de ceux qui nous en dette .
    « Etre libre, disait-il, ce n’est pas seulement se d?barrasser de ses cha?nes mais vivre d’une fa?on qui respecte et renforce la libert? des autres ».
    Il a donn? au monde entier un exemple exceptionnel de volont? et de lucidit? politiques, de hauteur morale et d’humanit

  2. Il ne faut pas que la justice tombe dans le dilatoire. On en a assez de se voir taper sur les nerfs avec ces nombreux renvois. Si tout ce remue m?nage n’avait d’autres objectifs que pour retarder la sanction de ceux qui ont trucid? en plein jour le Pr?sident du Faso. Le peuple est d?j? au courant de tout et en cas de d?faillance de nos tribunaux on trouvera d’autres tribunaux pour rendre justice ? Thomas Sankara

  3. Courage mes Chers.
    La v?rit? explosera un jour et ce jour est proche

  4. Marat fut l’une des personnalit?s les plus marquante de la r?volution fran?aise.Il s’?tait fait cependant remarqu? par son funeste slogan « cent mille t?tes doivent tomber ici en France ». Toutefois il mourut lui-m?me,assassin? par une paysanne exc?d?e par la cruaut? de ce monstre. Au Burkina Faso, si la justice ?choue, le peuple int?gre de ce pays saura t?t ou tard rendre justice ? ce digne fils que fut Thomas Sankara.

  5. tot ou tard l`assassin ou le commanditaire de l`assassinat de votre pere,ce fils integre patriote et panafricaniste croupira dans les geoles. Que certains en robes noires fassent surtout leur boulot comme il se doit.Courage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page