Inhumation du juge Nébié: Des brassards noirs pour l’accompagner

Le juge constitutionnel Salifou Nébié sera inhumé le 9 juin prochain au cimetière de Gounghin de Ouagadougou (où gît également le journaliste burkinabè Norbert Zongo).

La suite après cette publicité

Un mouvement a été créé pour suivre le cortège. Il s’agit du « Mouvement Brassards noirs« . Il se présente comme une « organisation de défense des sans défenses ». Ce nouveau mouvement existe déjà sur Facebook (depuis le 30 mai 2014) et a décidé d’accompagner le cortège mortuaire avec des brassards noirs.

Ses animateurs (dont l’identité n’est pas encore connue pour le moment) sont déjà à pied d’oeuvre et distribuent aux grands carrefours de la capitale burkinabè des tracts qui demandent « justice pour Salifou Nébié » et appellent les citoyens à suivre le cortège. « Pour la justice et la sécurité pour tous les Burkinabè, mobilisons-nous pour que cet assassinat soit le dernier crime crapuleux au Burkina Faso« .

Selon les tracts, le cortège, après le domicile du défunt devant l’ambassade du Canada, suivra l’itinéraire suivant : Hôtel Azalaï, Rond point des Nations Unies, Maison du peuple, Rond point du 2-Octobre, Pont Kadiogo, Marché de Gounghin, Echangeur de l’ouest, cimetière de Gounghin.

Depuis le décès du juge Salifou Nébié, membre du conseil constitutionnel, plusieurs organisations de la société civile parlent de « crime crapuleux » et réclament que la lumière soit faite le plus rapidement sur cette « mort suspecte ».

Un médecin-légiste français a procédé à l’autopsie du corps le 4 juin dernier et le ministre burkinabè de la justice, lors d’un point de justice ce 5 juin, a estimé que cette mort était « douloureuse » et « sérieuse », et a demandé aux Burkinabè de « patienter » pour attendre les conclusions de son rapport.

publicite


publicite

Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page